Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Fallut le blanc

Problèmes psychologiques à cause début musculation

Date de publication

Last Reply

Replies

Views

10
1011

Top Posters


Recommended Posts

Bonjour,

Je fais de la musculation depuis à peu près deux semaines. Avant, j'étais très faible au niveau du haut du corps : on me faisait souvent des remarques avec ça, et j'en ai eu marre. J'ai donc acheté deux haltères de dix kilos. Alors que jusqu'à présent on ne peut pas dire que je les ai utilisées au mieux, cela a été très efficace : j'ai déjà l'air beaucoup plus normal, je progresse très rapidement (par exemple au début j'étais incapable de les soulever en même temps, maintenant je peux faire trois séries de douze), et tout me semble nettement plus léger. Par contre les effets sur ma psyché sont très négatifs : je suis tout le temps super énervé, et j'ai sans arrêt des fuites de spermes (ne vous moquez pas...). Cela me perturbe beaucoup dans mon travail, qui est "intellectuel".

Ma question donc : à quoi c'est dû, et comment faire pour y remédier ? J'ai pensé à un excès de testostérone, mais normalement la musculation est censée la diminuer.

Share this post


Link to post

sa serai sympas une présentation dans la section "présentation".

 

Je t'avoue que je n'ai jamais eu de problème de se type.Je vais laisser les anciens te répondre.

Share this post


Link to post

Salut et bienvenue parmi nous.

 

"Les fuites" sont normales ça arrivent en général quand il y a un trop plein j'avais remarqué.

Pour la musculation, elle ne fait pas diminuer la testostérone, elle l'augmente. Plus tu fais travailler une masse musculaire importante, avec des exercices polyarticulaires par exemple, plus tu secrètes de la testostérone. Au niveau de l'énervement, il faut voir, qu'est ce qui t'énerve ?

Share this post


Link to post

OK, je vais me présenter :)

 

Sinon, ce qui m'énerve, c'est rien de précis : tout et rien. Concernant les fuites, le problème est qu'elles arrivent à peu près tout le temps si je ne fais pas ''la vidange".

Share this post


Link to post
il y a 53 minutes, Fallut le blanc a dit :

Bonjour,

Je fais de la musculation depuis à peu près deux semaines. Avant, j'étais très faible au niveau du haut du corps : on me faisait souvent des remarques avec ça, et j'en ai eu marre. J'ai donc acheté deux haltères de dix kilos. Alors que jusqu'à présent on ne peut pas dire que je les ai utilisées au mieux, cela a été très efficace : j'ai déjà l'air beaucoup plus normal, je progresse très rapidement (par exemple au début j'étais incapable de les soulever en même temps, maintenant je peux faire trois séries de douze), et tout me semble nettement plus léger. Par contre les effets sur ma psyché sont très négatifs : je suis tout le temps super énervé, et j'ai sans arrêt des fuites de spermes (ne vous moquez pas...). Cela me perturbe beaucoup dans mon travail, qui est "intellectuel".

Ma question donc : à quoi c'est dû, et comment faire pour y remédier ? J'ai pensé à un excès de testostérone, mais normalement la musculation est censée la diminuer.

la muscu ne fais pas baisser la testo, tout à fait l'inverse comme l'indique @Jimmy . Pour ton problème de nerfs, doit y'avoir autre chose. C'est pas en faisant quelques séries avec des haltères de 10kg que ça joue beaucoup non plus. Pour ce qui est des montées, ça vient souvent de frustrations, manque de fréquence dans les rapports sexuels, et le corps évacue ce qu'il peut lors de la montée de testo aussi petite soit-elle, c'est à dire lors des phases de récupération musculaire essentiellement.

Share this post


Link to post

Comme le dit Scipii, la musculation active la production de testostérone. Tu es peut-être en effet sensible aux perturbations hormonales. J'ai eu une expérience déplaisante avec l'utilisation d'un supplément (ZMA) qui booste la testo, ce qui a provoqué chez moi des fluctuations d'humeur. J'ai vite arrêté et tout est rentré dans l'ordre. Cependant, plein de pratiquants utilisent ce produit sans effets secondaires désagréables, je précise.

 

Alors, je vois que tu forces à fond, et ce sont justement les efforts lourds qui induisent une production de testo plus importante. C'est peut-être une piste pour toi: pourquoi ne pas travailler davantage en volume (plus de reps/ séries) et moins en intensité (moins lourd)? A expérimenter.

 

Tu peux également essayer un retour au calme, Yoga, méditation Qi  Gong ou ce genre de choses à la fin de ta séance.

Share this post


Link to post

OK, merci à tous. Je vais mieux depuis un ou deux jours, mais si ça revient j'essayerai d'appliquer vos conseils.

 

Sinon, j'ai réussi à faire quatre séries de 14 hier soir : je progresse super vite, c'est incroyable. Presque inquiétant, à la limite. Désolé de vous embêter encore, mais est-ce que c'est possible de générer trop de testostérone pour un homme ? Je ne vois rien là dessus sur internet. Par ailleurs, je fais toujours le même mouvement (avec des pompes pour m'échauffer) : je crois que ça s'appelle biceps curl debout. Est-ce que c'est bien ou pas ?

Share this post


Link to post

Quand on débute, on progresser toujours à une vitesse folle. Ca dure en moyenne 2 ou 3 mois et ça se calme après.

Pour ce que est de produire trop de testostérone, si tu en produisais TROP tu mourrais. Or tu es encore en vie. Le corps est une bonne machine, ne t'inquiète pas.

Share this post


Link to post

Salut Vincent :)

 

Concernant tes fuites excessives communément appelées aussi des " souillures ou pollutions diurne " relève d'un problème ou disfonctionnement physiologique probablement très passager .

 

En revanche , tes soucis " d'énervement " est probablement dût à des facteurs extérieurs à la musculation :

 

- Frustration dût aux moqueries que tu as subis et qui t'ont poussées " par conscience et par obligation " à te prendre en charge et t'orienter ainsi vers la musculation de manière à améliorer le haut de ton corps  ;

- Une mauvaise gestion des tes périodes de repos et de sommeil ( fatigue dans la journée ) ;

- Une alimentation pas adaptée au longue journée ( boulot + musculation .....dans la journée ) ;

- Agacement aussi dût à tes pollutions diurne ;

- Stress au taf , souci à la maison .........

 

Après , ce ne sont évidemment que des hypothèses   :) 

Dans tous les cas , j'espère que ta situation s'améliorera et que , tu sera fier de tes efforts accomplis :thumbup2:

 

bon courage !

 

Share this post


Link to post

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...