Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Stéphan

Petite précision sur le dégressif

Date de publication

Last Reply

Replies

Views

9
1611

Top Posters


Recommended Posts

Bonjour à tous!

 

J'aimerai avoir une petite précision sur le dégressif. Je l'ai toujours pratiqué (avec parcimonie) en diminuant progressivement la charge et le nombre de répétitions.

 

Exemple : Développé couché haltères  

4 séries

15*24kg

12*20kg

10*16kg

Je diminue la charge en moyenne de 20% pour chercher un max l'hypertrophie.

 

Or en début de semaine on m'a dit que c'était un mauvais choix et qu'il fallait augmenter la charge en diminuant le nombre de répétitions.

 

Exemple : Développé couché haltères  

4 séries

15*16kg

12*20kg

10*24kg

 

Qu'en pensez vous?

 

Merci à tous 

Share this post


Link to post

J'en pense que dans ton exemple tu ne diminues pas le nombre de reps.

Pourquoi ne pas commencer un carnet d'entrainement pour qu'on ait plus d'éléments?

Share this post


Link to post

Il me semble que ca :

Il y a 8 heures, Stéphan a dit :

Exemple : Développé couché haltères  

4 séries

15*24kg

12*20kg

10*16kg

Je diminue la charge en moyenne de 20% pour chercher un max l'hypertrophie.

C'est du dégressif

Et ca:

Il y a 8 heures, Stéphan a dit :

Exemple : Développé couché haltères  

4 séries

15*16kg

12*20kg

10*24kg

C'est du pyramidal

C'est même pas la même chose en fait :)

Share this post


Link to post

Bon, alors, on reprend...

4 séries

15*16kg

12*20kg

10*24kg

Donc, ce serait du pyramidal? Mouais... pour moi c'est plutôt trois séries équivalentes sous des formats différents (15x16, 12x20, 10x24 =240). Pour moi, le principe du pyramidal, c'est d'augmenter la charge sur des séries consécutives avec un même nombre de reps (10x16 / 10x20 / 10x24). Mais on a peut-être des définitions différentes. Sinon, je comptes aussi que 3 séries là où 4 sont annoncées, mais passons...

 

Et ça, ce serait du dégressif:

4 séries

15*24kg

12*20kg

10*16kg

(toujours que 3 séries):

 

Ben oui, c'est du dégressif, tellement que la 2eme et 3eme série sont plus faibles en intensité et en volume. A moins de tout avoir donné sur la 1ere série et de vouloir rajouter un peu de volume (back off sets), je vois pas trop l'intérêt.

 

Bref, tout ça ne reste que du bavardage stérile sans une vision globale du programme..

 

 

Share this post


Link to post

En fait, la réflexion de Dema a fait son chemin. Je pense que les séries dégressives correspondent bien à ce que j'appelle "back off sets" faute d'en avoir connu plus tôt la traduction.

Du coup, le principe pyramidal et celui du dégressif peuvent se combiner. Je m'explique: prenons pour exemple un lift quelconque avec un max d'entrainement (training max:TM) de 120kg (au hasard). Le pratiquant envoie quelques séries d'échauffement puis grimpe au delà de 60% de son 1RM, ce qui pourrait nous donner:

  • 6x72kg (60%TM,facile)
  • 6x84kg (70%TM plus intensif)
  • +6x96kg (80%TM, à fond!)

Ce sont les séries qui ont été programmées avant le début de la séance et qui apparaissent sur le carnet d'entrainement du lifteur.

(pour ceux qui se demanderaient d'où je sors ces %, ils proviennent de la table de Prilepin et sont même un peu au delà, d'où l'intérêt de plutôt utiliser un max d'entrainement à 90% de son 1RM réel).

 

Note: la 3ème série est poussée à fond mais pas à l'échec, le pratiquant conservant une rep en réserve pour ne pas s'épuiser trop vite. Il devra donc réaliser au minimum 6 reps mais pourra aller au delà selon sa forme du moment (c'est pourquoi elle est notée +6). Imaginons qu'il a poussé ce score à 8 reps pour notre exemple.  Ces 3 premières séries sont donc travaillées en pyramidal. En fait c'est le principe du 5/3/1 de Wendler adapté à six reps.

 

Maintenant, c'est là qu'entrent en jeu les séries dégressives; le pratiquant retire 10 à 20% à chaque nouvelle série et tente de réaliser le nombre de reps le plus important à chaque fois, toujours en gardant une ou deux reps de côté.

Soit il redescend la pyramide et reprend les poids des séries précédentes (70 et 60%); soit il la dégringole en retirant 20% à chaque nouvelle série pour augmenter davantage le volume global (60 et 40%), ou encore entre les deux, il retire 15% (65 et 50%).

 

Les séries dégressives se trouvent finalement être l'autre versant de la pyramide, avec pour seule différence de ne pas être limitées par un nombre préprogrammé, mais déterminées par les sensations de l'athlète.

 

Bien entendu, j'ai pas sorti tout ça de p'tite tête, c'est une adaptation de l'article suivant (en anglais) (et du principe de TM de Wendler aussi):http://www.elitefts.com/education/training/max-out-back-off-a-simple-protocol-for-size-and-strength/

Share this post


Link to post

Ça semble bien complexe pour un débutant qui est censé faire au plus simple non ?

 

Prendre un nombre de rep voulu et augmenter le poids régulièrement ce sera déjà pas mal parce que la vous allez le décourager si il faut rentrer dans des calculs et toit planifier à l avance !!

Share this post


Link to post
Il y a 14 heures, Fulbodius a dit :

Bon, alors, on reprend...

4 séries

15*16kg

12*20kg

10*24kg

Donc, ce serait du pyramidal? Mouais... pour moi c'est plutôt trois séries équivalentes sous des formats différents (15x16, 12x20, 10x24 =240). Pour moi, le principe du pyramidal, c'est d'augmenter la charge sur des séries consécutives avec un même nombre de reps (10x16 / 10x20 / 10x24). Mais on a peut-être des définitions différentes. Sinon, je comptes aussi que 3 séries là où 4 sont annoncées, mais passons...

Il n'y a pas de pause entre les changements d'haltères donc au final quand je dis 4 séries ca veut dire que je fais 4 fois cet enchainement d'où l'intérêt du dégressif (faire un nombre de répétition plus important qu'en normal pour aller chercher l'hypertrophie). Ca me semble logique en diminuant la charge 2 fois :   

15*24kg

12*20kg

10*16kg

 

Mais en augmentant...

Share this post


Link to post
Il y a 3 heures, kawa a dit :

Ça semble bien complexe pour un débutant qui est censé faire au plus simple non ?

 

Prendre un nombre de rep voulu et augmenter le poids régulièrement ce sera déjà pas mal parce que la vous allez le décourager si il faut rentrer dans des calculs et toit planifier à l avance !!

Oui t'as raison, c'est juste que ça m'est venu un peu tardivement, mais je vais faire la version résumée:

1: travailler en pyramidal vers un "top set" (nombre de reps au choix)

2: retrancher 10 à 20% à chaque série suivante, les dégressives. Faire un max de reps à chaque fois proche de sa limite.

 

Voilà, comme ça c'est plus simple?

 

Share this post


Link to post

@Stéphan: Pour le nombre de séries, je compte une série "de travail" et trois "dégressives", c'est correct (voir post précédent). Maintenant ce qui est confus dans ton exemple c'est que le nombre de reps des dégressives est inférieur à celui de ta série de travail, ce qui n'est pas le but recherché et difficile à comprendre si on baisse l'intensité (la charge).

Donc j'ai résumé au dessus, j'espère avoir répondu à ta question.

Share this post


Link to post

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Partenaire

    foodspring-art-haut

  • Nouvelles réponses

    • Bonjour à tous et merci beaucoup pour vos réponses ou votre lecture    Étudiant en master STAPS APAS, j'ai quelques "notions" en terme de préparation physique , comme dit dans le titre ma question porte sur la prévention des ishio jambiers , je vous explique le contexte :    Jouant dans un club de football au niveau R1 ( anciennement Division Honneur ) il m'a été demandé par le coach si il serait possible de mettre en place un programme d'exercice de prévention renforcement poids de corps , pour les ishio jambiers, de par mes recherches et mes diverses documentations les exercices et programme ne manque pas cependant une question me semble importante concernant la programmation : ayant match le dimanche ou samedi soir , suivi de 3 entraînement ( mardi, mercredi, vendredi ) il me semble préjudiciable de mettre cette atelier le mercredi en début de séance , c'est la ma question : qu'en pensez vous ? Plutôt la mettre le vendredi, ou mardi ou laisser mercredi , en début, milieu de séance ? ( Je précise bien que ce bien des exercices de renforcement à Visé préventive et poids de corps ( pas de grosse charge de travail en vue sur les ishio )  voilà voilà
    • Bonjour Matteo. La France est le paradis du pain.  Dans d'autres pays du monde, en Afrique notamment, le petit dèj est souvent à base de bouillie à peine sucrée de farines complètes: maïs (les grains sont grillés avant mouture: dé-li-cieux !), sorgho, mil ou soja, que l'on peut éventuellement mélanger, parfumer ou pas, à la citronnelle ou au chocolat en poudre. Ultra facile et rapide à préparer, elle se conserve quelques jours au réfrigérateur, et permet de varier ce premier et essentiel repas de la journée qui sera équilibré si on ajoute un fruit frais et une poignée d'amandes ou noisettes.  Je profite d'être ici pour demander si personne parmi vous en IDF ne pourrait me céder/vendre de bidons vissables ou pots vides pour justement conserver mes farines béninoises, ici ..et sur-place   Je vous remercie
    • En 6 mois tu aurais probablement pu progresser davantage avec un entraînement bien structuré et une alimentation appropriée. Mais tu as néanmoins progressé, c'est ce qui compte. Patience et constance sont les clés du progrès. A toi de construire ton succès.
    • Bah, c'est un peu difficile de répondre à cette question sans savoir ce que tu fais chez toi et du matériel dont tu disposes. Perso je me suis entraîné plusieurs années à domicile avec juste des poids, barre, haltères, un rack et un banc. Et encore, tu peux t'entraîner et progresser en fonction de tes objectifs avec beaucoup moins que ça. Suffit de voir le physique que certains détenus développent en prison par exemple.Pouvoir s'entrainer chez soi présente certains avantages. Pas de temps perdu en déploiement, accessibilité du matériel, facilité d'organisation, coût réduit voir nul, etc... D'un autre côté, à la salle tu disposes de plus d'options, tu peux te trouver des partenaires d'entraînement (ce qui est très motivant), tu crées une autre habitude qui te sors de ton quotidien et j'en oublie sûrement. Les deux présentent leurs avantages et leur limitations, c'est à toi de décider de ce qui te convient le mieux. Pourquoi ne pas experimenter quelques séances en salle avant de t'engager? L'essentiel c'est de vouloir, tu trouveras toujours à t'entrainer d'une façon ou d'une autre. 🙂
  • Publicité


  • Calcul besoins caloriques

×
×
  • Create New...