Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Jimmy

Tout sur l'échauffement

Recommended Posts

A quoi sert l’échauffement avant le sport ?

Un échauffement physique est d’abord un réveil psycho-physiologique qui se déroule en plusieurs étapes qui entraînent plusieurs changements physiologiques qui vont préparer le corps à un effort progressif et maximal : 

Amener le corps à une température plus élevée, améliorer la fluidité du sang et faciliter la circulation du coeur vers les muscles. En effet, avec les exercices d’intensité modérée les vaisseaux sanguins se dilatent et accentuent l’oxygénation des muscles. La température du corps et plus particulièrement celle des muscles augmente alors. 

Augmenter l’élasticité musculaire, tendineuse et ligamentaire, nécessaires à l’effort. En effet, l’augmentation de température réduit la viscosité du « sarcoplasme » dans lequel baignent les cellules musculaires, et celle du liquide lubrifiant ("synovie") contenu dans les articulations. 

Éviter bon nombre de claquages (lésions musculaires très douloureuses et invalidantes, touchant notamment les biceps et les ischios). En effet, on constate une augmentation de l’activité enzymatique qui favorise l’élasticité des fibres musculaires et des tendons.

Préparation psychomotrice avec une amélioration de la coordination motrice, en mettant en alerte les systèmes d’informations et de régulations, qu’ils soient conscients (comme la vue), ou inconscients (comme les récepteurs kinesthésiques logés dans les tendons).

Les différentes étapes de l’échauffement

Ce qu’il faut savoir : plus l’activité va être intense et solliciter les muscles, plus il faut s’échauffer. On retient habituellement que la durée d’un échauffement ne doit pas être inférieure au quart d’heure.

La phase d’échauffement doit impérativement comporter deux parties.

1. échauffement d’ordre général visant à la fois à la mobilisation de l’appareil musculaire et à l’amélioration de la souplesse (prévention des accidents) en particulier articulaire (augmentation de l’amplitude des gestes). Cette phase comporte trois aspects essentiels :

Augmentation du rythme cardiaque et de la température corporelle. On favorisera les exercices physiques à faible intensité qui sollicitent les grosses masses musculaires gourmandes en oxygène (fessiers, quadriceps...) tels que le footing, ergcycle...

Mobilisation de la souplesse de la colonne vertébrale, des épaules et du bassin avec des exercices qu sollicitent des muscles de façon plus spécifique tels que flexion/extension, pas bondissants...

Sollicitation de la musculature avec une phase d’étirement.

2. échauffement d’ordre spécifique à la pratique sportive (reprennant la motricité particulière du sport pratiqué)

Les exercices vont se faire avec une intensité croissante qui va tendre vers l’intensité des efforts à venir (entraînement/compétition). Il faut que le rythme cardiaque soit légèrement plus bas en fin d’échauffement que celui de la phase d’effort à accomplir.

Share this post


Link to post

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • À découvrir sur la boutique

  • Nouvelles réponses

    • Oui, je pense comprendre ta question. Tout d'abord,  j'ai envie de te dire: lance toi, garde le cap, et quand tu bloques en perfs ou moralement,  à ce moment là tu fais le point et tu réorientes ton entraînement.  En second lieu,  concernant ta crainte de ne pas bosser sous tous les angles imaginables, elle est infondée.  Les mouvements de base, tu vas les conserver,  ou du moins je te le conseille,  tout au long de ta pratique.  Ce sont les plus productifs,  ils ne sont pas tous obligatoires mais ils sont fortement recommandés.  Pour revenir au programme que je t'ai présenté,  il y a l'option d'utliser une variante de l'exo de base sur les séries légères.  Par exemple sdt roumain ou jambes tendues pour SDT, presse à cuisse ou fentes pour SQUAT,  DI ou serré pour DC etc... C'est une variante un peu plus facile et moins monotone.  Tu conserves les gros exos et tu consolide avec une variante.  Pareil pour les tractions,  tu peux faire une séance prise pronation et une autre prise supination.  Les deux se complètent.  Enfin pour finir,  te creuses pas trop la tête,  tant que ton programme fonctionne vaut mieux le conserver et lance toi, apprends à apprécier le chemin,  et note chaque séance dans un carnet.   Bon entraînement et Force à toi !
    • Bonjour a vous si vous cherchez a gagner des muscles rapidement je vous conseille ses trois vidéos : Vidéo 1 :  http://adfoc.us/5421971 Vidéo 2 : http://adfoc.us/54219776170673 Vidéo 3 : http://adfoc.us/54219776170684
    • Bonjour ! Merci beaucoup pour ta réponse 😉   Au niveau du programme, rien à dire, c'est clair pour moi !   Cependant, je me pose des questions concernant le moment où je devrai changer mon programme de musculation (vu qu au bout de quelques mois il faut le changer, même pour éviter la lassitude). Avec les exos que tu m'as donné, les muscles travaillent sous un certain angle.  Admettons que 8 semaines après que je  commence le programme que tu m'as donné je fasse d'autres exercices...   Et que du coup, 8 semaines encore  après je reprends les exercices que tu m'as donné, les parties de muscle uniquement sollicités par ces exercices sera maintenue ou pas ?       Je ne sais pas si tu comprends ma question, elle n'est peut-être pas très claire 😉
    • Salut,  je me permets d'intervenir sur le sujet,  les points abordés me semblent pertinents.  Tout d'abord,  ce que présente Maxime me paraît approprié.  Cependant je trouve que c'est un peu trop minimaliste à mon goût (pour une fois). Perso je conserverais une base d'éxos similaires d'une séance à l'autre. Encore une fois,  je ne vais pas à l'encontre de ce qui a été proposé,  je présente simplement une autre option.  On peut par exemple sélectionner 5 exos de base , un developpé horizontal , un squat,  un exo de tirage du sol, un developpé vertical, un tirage haut du corps. Plus simplement on pourrait dire DC, squat, sdt, DM, tractions. Mais,  pour garder les choses interessantes et ne pas s'épuiser (par exemple squat et sdt dans la même séance c'est éprouvant si on y va à fond), je te propose de travailler en lourd/léger. Séance A: SQUAT 3 x 4/6 (lourd) DC: 3 x 4/6 sdt: 3 x 8/10 ( léger) dm: 3 x 8/10 Tractions : une série entre chaque exo (garder une rep en réserve au moins sauf dernière série)   Séance B: DM: 3 x 4/6 (lourd) squat : 3 x 8/10 (léger) SDT: 3 x 4/6  dc: 3 x 8/10 (léger) Tractions,  idem séance A.   Optionnel: un ou deux exos supplémentaires au feeling selon la forme pour bras, abdos,  mollets...   Voilà ma proposition. Sinon, je suis d'accord avec Maxime sur le fait de ne pas réduire la fréquence des entraînements et de conserver ce type de programme sur le long terme.      
    • salut,   tu ne risques rien à proprement parler.   Ces produits ne sont pas des denrées périssable. Le problème peut cependant venir d'une modification de leur aspect. Par exemple la créatine qui devient dure comme du béton et n'est plus consommable en l'état.    Les pré-entrainement sont également très sensible à l'humidité. Ils s'agglomèrent facilement.    
  • Calculatrice

    Calcul besoins caloriques

×
×
  • Create New...