Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Fulbodius

Progression, les fondamentaux

Date de publication

Last Reply

Replies

Views

10
1342

Top Posters


Recommended Posts

Extrait d'un article de CS Sloan sur son blog Integral Stranght, janvier 2016

 

Progression:

 

    " Cela semble tellement simple que l'on penserait que davantage de pratiquant l'incluraient dans leur entrainement. Malheureusement, ceci n'est tout simplement pas le cas. Pour faire progresser votre force ou votre physique, vous devez constamment accroitre votre charge de travail. Les trois méthodes les plus populaires pour accroitre sa charge de travail sont; (1) augmenter la charge d'un exercice en maintenant les reps à l'identique. (2) augmenter les répétitions en gardant le poids à l'identique (3) conserver les mêmes reps et poids mais réduire les temps de repos. Et (4), pas utilisé très souvent, vous pouvez simplement augmenter le volume d'une séance à l'autre (c'est la moins évidente façon d'utiliser la progression et doit être utilisé avec sagesse).

      Aussi évident que ça à l'air, .je ne vous dirais pas le nombre de fois où j'ai vu des gars (ou des nanas), utiliser le même poids pour le même nombre de sets et de reps jour après jour, semaine après semaine, mois après mois. Et ils se demandent pourquoi leur physique ne s'améliore pas."

Link to post
Il y a 23 heures, Kichnifou a dit :

J'ajouterai que l'on peut aussi modifier son temps sous tension :]

C'est vrai, c'est aussi une variable qui peut être progressive.

Je l'ai utilisée sur des exos en isométrie (bands pull aparts / face pulls...), augmentation des reps avec un même TST, puis augmentation du TST et baisse des reps pour un nouveau cycle.

Ou augmentation progressive du temps de pause au bench, ou...

On peut élaborer des stratégies plus complexes, pourquoi pas?...

Link to post
Il y a 5 heures, Pipou a dit :

zone de confort, ambitions sans efforts, tu peux dire tout ce que veux, la réflexion-action est de plus en plus rare ( et pas qu'en musculation ).

Fort bien dit dame Pipou!

C'est pas parce qu'on brasse de la fonte qu'on est décérébré, contrairement à ce que véhiculent certains préjugés trop répandus.

Un jour, un petit malin (ou qui se le pensait), a demandé à Doug Hepburn (et oui, encore lui, je fais une fixation, désolé...) ce que ça faisait d'être tout en muscles et rien en cervelle.

La réplique ne se fit pas attendre: "Je ne sais pas, mais dites moi, qu'est-ce que ça fait de n'être ni l'un, ni l'autre?" :D

Link to post

En fait toutes les techniques sont bonnes à partir du moment ou tu surprends constamment ton organisme et ton système nerveux

Ceci oblige quand même à bâtir un programme organisé en cycles ;)

  • Cycle en progression de poids, de reps, de set's , de TST,  d’isométrie
  • En vagues
  • En dégressif
  • En reps trichées
  • A l'échec, etc...etc...

La réalité est ne ne pas faire ce à quoi ton organisme s'attend :icon_question:

Link to post
à l’instant, Fulbodius a dit :

Je ne sais pas, mais dites moi, qu'est-ce que ça fait de n'être ni l'un, ni l'autre?" :D

je ne sais qui s'est inspiré de l'autre, mais apparue dans un sketch de Rémond devos :)

Link to post

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Nouvelles réponses

    • Ça permet de casser ta routine habituelle, donc ca peut aider pour un instant en tout cas. Après je pense qu'il faut des charges lourdes aussi à un moment donné...
    • Oui et puis le fait de penser à ton soucis tout le temps n'arrange rien. C'est comme une femme qui veut à tout prix retrouver un cycle ou une libido normale. Ca n'arrange rien d'y penser tout le temps même si je peux comprendre que ça soit difficile. Essaie de revoir ton alimentation et ton entraînement. Une femme qui a un niveau de lipide trop bas à des problèmes de cycles voir plus rien. Pour un homme je ne sais pas mais l'alimentation doit avoir son rôle aussi j'imagine. L'alimentation et les hormones c'est souvent lié. Le repos est également important temporairement. Personnellement je m'entraîne 2jours puis repos puis entraînement 2jours plus un jour cardio,  et un jour où c'est repos ou stretching. Après chacun est libre de faire son programme comme il le souhaite et suivant ses objectifs et son emploi du temps. 
    • Salut, Tu te focalises beaucoup trop... primo l'absence d'érection le matin...ca n'a rien à voir avec la libido c'est plutot un processus mécanique... Je n'ai pas des érections le matin et n'ai aucun problème de ce coté là.. Ensuite gynécomastie : en cas de fonte musculaire, ben oui la peau pend.. Manque d'appétit : quel métier as tu ? quelle activité sportive as tu ? Apres 4-5 jours sans entrainement fonte musculaire... tu connais "NO DAY OFF3 ?! Ce n'est pas pour rien...si j'arrêtais 4-5 jours alors que je m'entraine sans interruptions depuis 5 ans...je perdrai des mois de progression.. Manque de résistance à l'effort : pareil...avec 4-5 jours sans entrainement tu peux oublier la résistance à l'effort ...Bien évidement tu vas avoir l'impression de mourir.   Donc je te conseil de reprendre les bases : entrainement, alimentation, repos...tout le reste c'st du blabla
    • salut, Essaye et tu verras si ca te fait progresser ou  non..Pour rappel, la prise de masse ou développement musculaire ce sont des fibres qui se reconstruisent apres traumatisme comme une cicatrice...et la seule chance de détruire des fibres ce sont les charges lourdes...donc je n'y crois pas trop..
    • Un exercice pour ishio ne sollicitant pas le bassin : couché sur le ventre, un haltere serré entre les chevilles, et tu ramènes les pieds vers les fesses...ca devrait le faire.. ou même avec des élastiques..
×
×
  • Create New...