Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Théo_fit_59

Méthode Bulgare

Date de publication

Last Reply

Replies

Views

6
1115

Top Posters


Recommended Posts

Salut

 

J'aurai aimé savoir votre avis sur la Méthode Bulgare.

Mon prof de Fac nous a fait travaillé sous ce format :

1 série de 18 à 22 reps / 50% de la RM

1 série de 08 à 12 reps / 80% de la RM

1 série de 20 à 25 reps / 30% de la RM

1 série de 03 à 05 reps / 90% de la RM

N'ayant jamais testé cette méthode, ça change vraiment et ça fait bien mal !

J'aurai voulu savoir si l'on peut utiliser cette méthode en Prise de Masse,

et dois-je effectuer ce principe sur chaque exercice ou plutôt le faire

sur des exercices de bases ?

 

Merci d'avance de vos réponses

Share this post


Link to post

Salut, je pense que c est plus adapté pour les exos polyarticulaires, c'est quand même une méthode de force.

Par contre normalement on commence par la série lourd et on enchaîne avec la série legere/explosive 

Share this post


Link to post

Je trouve ca également plus adapté aux exos polyarticulaires mais le problème c'est la série a 30% je la trouve presque inutile surtout sur un poly

Share this post


Link to post

Normalement la méthode bulgare c'est une série de lourd suivie de quelques reps en léger :exemple 2 à 90% suivie de 4 à 50%

Pour le dev couché,  squat, soulevé de terre. 

Share this post


Link to post

La mystérieuse voie Bulgare... Afin de rajouter à la confusion générale, je vais y aller de ma petite bro-expertise aussi O.o

La "méthode Bulgare" est à l'origine un ensemble de principes d'entrainement qui propulsa l'équipe d'haltérophilie de ce petit pays de l'ex bloc de l'est au pinacle de l'olympisme pendant 25 ans sous l'impulsion de son coach mythique Abadjief.

Afin de satisfaire aux exigences de ce protocole d'entrainement, les athlètes bulgares pratiquaient un nombre très restreint d'exercices plusieurs fois par jour et ce quasiment tout au long de la semaine.

Bien sur, afin d'assurer une telle fréquence, le volume par session était des plus restreints et le nombre de répétitions généralement limitées à une fourchette de 1 à 3.

De plus, les athlètes étaient tenus de réaliser une performance maximale plusieurs fois par semaine. Cependant, il est nécessaire de réaliser que ce max d'entrainement ne représentait pas un max réel qui était réservé pour les compétitions. Par ailleurs, les athlètes étaient tenus de ne pas se pousser mentalement lors de leurs pratiques afin de préserver une relative fraicheur au système nerveux.

La "méthode Bulgare" continue à exercer une certaine fascination dans le monde de l'entrainement avec charges et ses principes ont été adaptés avec plus ou moins de bonheur au domaine du Powerlifting. On le retrouve assez fréquemment sous la formule "Squating every day".

 Avant de sauter à pieds joints dans ce type d'entrainement, il faut réaliser que les athlètes qui se sont soumis avec autant de succès à cette méthode représentaient l'élite mondiale et avaient été sélectionnés et entrainés depuis leur plus jeune âge selon les méthodes chères aux pays satellites de l'ex URSS et bénéficiaient bien entendu largement des derniers développements en matière de "facilitateurs de récupération" chimiques.

Cela n'indique pas nécessairement qu'une telle méthode d'entrainement ne pourrait pas être bénéfique pour un pratiquant moins avancé mais les témoignages des aventureux qui s'y sont risqués indiquent souvent qu'ils ont rapidement versé dans le surrentrainement, ce qui ne surprendra pas grand monde j'en conviens.

La raison pourrait également en être imputée à une mauvaise interprétation du système qui ne repose pas uniquement sur une planification rigide en terme de volume ou d'intensité mais fait également la part belle à une autorégulation  sous l'assistance éclairée bien qu'exigeante du coach.

Bien entendu, on ne trouve pas un Abadjief dans chaque paquet de yaourt...:icon_mrgreen:

Share this post


Link to post

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Partenaire

    foodspring-art-haut

  • Nouvelles réponses

    • Salut, oui c'est ça aussi qui m’inquiète, après 1 an d'effort et de progression j'ai peur de devoir tout recommencer si jamais je fais un déficit calorique ! C'est pas évident à ce stade a vrai dire...   Je pense que je vais continuer sur ma prise de masse pour atteindre PDC 0 et ensuite je repartirai gentillement sur un maintien dans un premier temps.
    • Salut! Ben place ce qui est prioritaire pour toi en premier. Apparemment c'est la perte de gras alors adapte ta diete en fonction et poursuia ton entrainement meme si tu dois t'attendre a une eventuelle baisse de performances. 
    • Bonsoir tout le monde,   Avec mes 11 kg de pris en quasi 1 an de musculation, j'en arrive finalement à ne plus supporter mon corps !! Certes j'ai du prendre un peu de muscles mais ce que je vois surtout dans le miroir c'est une bonne couche de gras généralisée ! Du coup je me pose la question; pensez-vous qu'il serait judicieux de repasser en maintien pendant un moment et repartir sur un dégraissage sur 2 ou 3 mois ? (Y à t'il du coup un risque à ne plus prendre de muscles voir même en perdre ? et donc ne plus pouvoir progresser sur mes exos) ou continuer sur ma prise de "graisse" en espérant fabriquer encore du muscle ?  Je vous remercie pour vos avis. Bonne soirée.
    • Bin là pour le p'tit déj je blinde 80gr d'avoine, des framboises, 3 oeufs, 100gr de fromage blanc, et 15gr de whey dans un blinder, et le tout à boire. Mais même ça c'est galère à tout avaler, il me faut 30 min mdrr 
    • je pense que cela va surtout dépendre des quantités. si tes repas sont corrects, pas besoin de collation. si le petit dej est trop léger, tu peux prendre une collation. maintenant il ne faut pas oublier que plus souvent tu manges, moins ton estomac se repose, c'est pas top  
  • Publicité


  • Calcul besoins caloriques

×
×
  • Create New...