Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Calahann

L'orthorexie .

Recommended Posts

Salut les EM :)

 

Voici un sujet alimentaire qui existe presque depuis 10 ans et qui arrive en force en France . L'Orthorexie

=> Juste un résumé simple et clair car le thème est très complexe !

 

Définition

 

L'orthorexie est par définition une " obsession maladive et incohérente à toujours vouloir manger de la nourriture saine " , si bien que cela à de très grandes répercussions dans la vie quotidienne de la personne concernée sur tous ses bords de sa vie courante ( sociétale , familiale , professionnelle ........ "

 

 Contrairement à l’anorexie ou à la boulimie, ce n’est pas la quantité de nourriture qui prime mais la qualité. Le point commun aux trois maladies est la place exagérée qu’occupe l’alimentation dans la vie du patient.

Le médecin américain Steve Bratman a inventé le terme orthorexie en 1997. Ce médecin était lui-même atteint des symptômes qu’il a décrit, mais en est guéri.

 

Les experts débattent pour déterminer si l’orthorexie est un trouble alimentaire ou plutôt un caprice. Certains reprochent à Steve Bratman d’avoir créé une nouvelle sous-catégorie de trouble psychique. Par ailleurs, on craint que cette critique un peu exagérée ne nous éloigne du vrai problème, à savoir l’obésité et l’alimentation malsaine.

Causes

L’orthorexie se caractérise par une sorte d’obession à opérer une division entre les bons et les mauvais aliments et entre les aliments sains et malsains. Ce trouble du comportement alimentaire débute bien souvent par le désir d’améliorer son état général de santé et de vaincre les maladies chroniques.

 

Certains compte-rendus actuels relatifs à des scandales alimentaires, à la détention d’animaux, etc. favorisent le passage d’une conscience alimentaire «normale» à un fanatisme exagéré de la santé.

Troubles (symptômes)

Cette obsession n’autorise plus aucun plaisir. Les personnes atteintes se nourrissent essentiellement de fruits et de légumes. Toutefois, ce concept d’alimentation saine dépasse bien souvent l’élaboration de menus personnalisés puisque ces personnes tentent de convertir leur entourage ou développent une véritable aversion envers les personnes qui ne se nourrissent pas sainement. Les contacts sociaux sont de plus en plus rares et conduisent finalement à un isolement de la personne touchée. 

  • L’aspect bénéfique pour la santé de la nourriture prime sur le plaisir de manger.
  • Les personnes renoncent souvent à leur plats préférés car ils ne sont pas sains.
  • Le nombre d’aliments consommés diminue et se limite finalement à très peu de groupes d’aliments.
  • Les personnes orthorexiques pensent plus de trois heures par jour à se nourrir sainement.
  • Les menus sont toujours déterminés la veille
  • L’alimentation saine entraîne l’isolement social de la personne
  • Les orthorexiques ne ressentent paix et self-contrôle uniquement lorsqu’ils mangent sainement.

Options thérapeutiques

A ce jour, il existe de nombreux traitements et possibilités d’aide visant à la fois à influencer le comportement alimentaire et à traiter les problèmes sous-jacents. Le processus de guérison dure généralement des années et ne peut s’effectuer sans le soutien d’un professionnel.

 

Important à savoir: plus un traitement est débuté tôt, meilleures seront les chances de guérison.

Complications possibles

Contrairement à l’anorexie, l’orthorexie n’est pas dangereuse. Elle possède tout de même une composante pathologique dans la mesure où elle véhicule une vision déformée et malsaine du monde.

 

 

Share this post


Link to post

en soit cela m'étonne pas, l'effet de société penchent vers cette direction même si là ont est dans le complétement pervertis et cela en devient maladif...

 

Même, si c'est la première fois que j'en entend parler, mais, j'imagine que les personnes concerné par cette maladie sont sujet à des carences ? (de ce que tu décris pour beaucoup leurs mode alimentaire est exclusivement végétalien ?)

 

Cela laisse assez perplexe ont peut tombé dedans un jour sans véritablement s'en rendre compte :/

Share this post


Link to post
Il y a 13 heures, Calahann a dit :

une " obsession maladive et incohérente à toujours vouloir manger de la nourriture saine "

Merci Calahann. Je suis moi même atteint d'un trouble de nature similaire, quoi qu'encore plus confidentiel: la jeanpierrekoffexie. Les jeanpierrekoffexiques ne tolèrent aucune autre source de nourriture que les produits issus du terroir et de la tradition gastronomique populaire. Conscient de m'être isolé en m'installant au fil des années dans ce dysfonctionnement insidieux, j'ai vu tous mes amis malbouffexiques me tourner le dos un à un. J'ai tenté un geste désespéré hier soir, en ma rendant dans une chaîne de restauration rapide bien connue, bien résigné à mettre un terme définitif à ce calvaire.

Arrivé à la caisse, mon emballage kraft serré dans une main moite, la gorge nouée, le sang battant aux tempes, je n'ai pu réprimer l'angoisse glaçante qui secouait mon échine d'un long spasme douloureux. Au moment de régler l'addition, une rage soudaine et incontrôlable m'a brutalement possédé, et j'ai lancé avec toute la violence qui m'assaillait l'emballage tiédasse au visage de l'employée saisie de stupeur en hurlant: "C'est de la meeerde ton Maquedo!".

J'ai pris la fuite sous les regards accusateurs des habitués avant que la sécurité ne vienne à ma rencontre, et je ne trouvais un peu de répit qu'une fois chez moi, dans l'enceinte sécurisante de ma cuisine de campagne, face à une blanquette de veau apaisante.

Ceci est le témoignage d'un homme à bout. Si toi aussi tu es jeanpierrekoffexique, fais entendre ta voix avec moi, pour qu'un jour enfin, on puisse dire: plus jamais ça!

Faites vite, ou je pends le jambon!

Share this post


Link to post

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • À découvrir sur la boutique

  • Nouvelles réponses

    • Des forum de musculation, ça ne manque pas vous inquiétez pas. Je vais aller voir ailleurs.
    • Bonjour tout le monde !   La situation   Je suis actuellement très mince, je voudrai me muscler mais j'ai peu de temps libre devant moi. Mon but est donc de me muscler en un minimum de temps.  Mon objectif n'est pas de devenir un bodybuilder, juste de gagner quelques kilos. Je fais actuellement 60 kilos pour 1m80, mon but est de monter à 70 kg (c'est pas énorme non plus, mais ça me suffira car j ai aussi beaucoup d'autres projets à côté).   J'ai donc décidé de m'entraîner en fullbody 2 fois par semaine. Quand j'aurai atteint mes 70 kg, mon but sera de maintenir mon physique actuel en un minimum de temps (juste assez pour le maintenir et ne pas le perdre). Je passerai donc à  1 entraînement par semaine, en fullbody toujours.   Mes questions tant que je suis à 2 entraînements par semaine :   J'ai bien compris qu'il fallait garder un même programme de musculation pendant un certain temps (ni le changer en permanence, ni le garder pendant des années !).  Mais qu'est ce qu'on entend par "garder le même programme pendant telle durée " quand on parle de fullbody 2 fois par semaine ? Est-ce que ça veut dire que  je dois faire les mêmes exercices à chaque séance pendant la durée où je garderai mon programme ? Ou alors séance A = un entraînement fullbody avec tels exeecices et séance B = un entraînement fullbody avec d'autres exercices ?   Je vois des avantages et des inconvénients aux 2 systèmes :   - si je fais les mêmes exercices à chaque séance : comme la durée entrainement doit être faible, cela fait que j'intègre assez peu d'exercices à ma séance. Et donc forcément, certains muscles seront - sollicités que d'autres, par exemple ils seront forcément + travaillés sous un certain angle qu'un autre angle. Impossible de trouver l'équilibre selon moi (mais dites moi si je me trompe).   - D'un autre côte, je me dis que si j alterne entre 2 séances différentes en fullbody (séances A séances B), il y aura là aussi un inconvénient (mais je me trompe peut être). Quand on dit de garder la même routine pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois, est-ce que alterner séance A et séance B en full body ça s'appelle changer de routine ? Ou alors c est l ensemble "séance A et séance B" qu'il ne faut pas changer pendant un moment ? (Et donc dans ce cas c est un faux inconvénient).     Et quand je ne serai plus qu'un seul entraînement par semaine (juste pour maintenir mon poids quand je l'aurai atteint), comment organiser mon programme fullbody 1 fois par semaine ?   Merci pour vos retours ! J'espère que j'aurai des réponses, car j'ai passé vraiment beaucoup le temps à essayer de tout structurer :)
    • En fait, je fais une seule série pour chaque exercice, et je m'entraîne avec chrono; 20 sec d'exercice et 15 sec de repos.  
    • Salut, Abdos : 15 exercices... ca veut dire quoi ? 15 exercices de combien de séries et de combien de répétitions ?
    • Bonjour,  J'ai des doutes sur mon programme de street workout, j'aimerais que vous partagiez vos avis et expériences avec moi Je m'entraine 3 fois par semaine, séance full body 45 minutes : Abdos : 15 excercices Haut du corps : (pull up / dip / bodyrow / push up) 3 séries Bas du corps : (squat / fente / pont /talons) 3 séries Est ce que c'est trop ou assez ? Merci d'avance  
  • Calculatrice

    Calcul besoins caloriques

×
×
  • Create New...