Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Calahann

Obésité , un vrai fléau !

Date de publication

Last Reply

Replies

Views

2
2705

Top Posters


Recommended Posts

 Salut tout le monde ;)

 

Etant dans le milieu de la santé , je voulais vous parler de ce qu'est l'obésité dans ces généralités : C'est un dossier complet que j'avais développé en 2012 !

Dans le cadre de la solidarité EM , je me devais vous le partager :eat2:

 

Généralité :

 

L’obésité est un terme médical concernant une caractéristique d’une personne ayant une masse corporelle (adipeuse) plus importante que la plupart des gens, répartie de façon généralisée dans plusieurs zones de l’organisme.

Le phénomène d’obésité peut avoir des répercussions importantes sur la santé de l’individu, sa prévention est devenu un problème de santé publique dans de nombreux pays.

L’ augmentation de l’obésité est donc due à la modification de notre mode de vie, en effet les médias et surtout la publicité nous poussent à consommer des produits de plus en plus riches en sucre, graisse, glucide.
Les grignotages entre les repas se multiplient surtout chez les adolescents et également chez les adultes, ceci peut s’expliquer par une augmentation du stress et d’une manière générale une mauvaise hygiène de vie, incompatible avec un poid stable.


De plus l’évolution de la technologie engendre des facilités dans la vie de tous les jours, mais entraîne aussi une diminution des dépenses énergétiques et favorise l’augmentation des graisses.
L’ obésité est une maladie qui touche de plus en plus de monde et surtout de plus en plus jeunes, les enfants sont les premiers victimes de l’ obésité, ceci reste inquiétant et demande réflexion pour essayer d’endiguer cette épidémie.


De nombreux facteurs y contribuent, mais tous se ramènent soit à une baisse de l’activité physique soit à une augmentation des calories consommées. Les programmes d’activité physique à l’école, au collège et au lycée sont trop souvent réduits.
Le facteur le plus associé au surpoids reste l’augmentation du temps passé devant la télévision. L’industrie agroalimentaire a également sa part de responsabilité, beaucoup de fonds sont investit dans le marketing pour trouver comment nous faire manger plus.

Les résultats de diverses études internationales indiquent que l’obésité est de plus en plus fréquente. L’obésité est devenue un problème de santé publique majeur, encore plus important que la malnutrition et les maladies infectieuses.

L’obésité est une maladie complexe car elle résulte de facteurs génétiques, métaboliques, psychologiques et comportementaux.

La genèse de l’obésité est un phénomène complexe. En effet, chaque personne est différente face a tous les facteurs favorisants l’obésité.

Le facteur alimentaire
est un facteur important, c’est l’excès d’apport (au niveau quantitatif)
Il est certain que le nombre moyen de calories ingérées chaque jour est à apprécier selon l’activité de la personne. Le sédentaire n’a pas les mêmes besoins que le travailleur de force, on le comprend aisément.
Un apport calorique excessif par rapport aux besoins entraîne donc à la longue une prise de poids significative.


L’obésité grave est nocive car elle perturbe les fonctions mécaniques, métaboliques et physiologiques normales de l’organisme. Ces comorbidités touchent presque tous les organes du corps humain d’une façon ou d’une autre et entraînent des maladies secondaires graves qui peuvent aussi mettre votre vie en danger. L’effet cumulatif de ces comorbidités peut affecter l’ensemble de votre vie en vous empêchant d’être en pleine forme et en pleine santé, en diminuant votre qualité de vie et en augmentant les risques de décès prématuré.

Attention au dangers de l’obésité !

 

Définition :

 

Selon OMS ( Organisation Mondiale de la Santé )

L'obésité se caractérise par " une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé ".

L'obésité androïde ou abdominale :c'est quand la graisse prédomine à la partie haute du corps et sur l'abdomen c'est caractéristique de l'obésité masculine .

L'obésité gynoïde ou fémoral , c'est quand la graisse prédomine à la partie basse du corps (fesses , cuisse) , c'est caractéristique de l'obésité féminine.

L'obésité mixte combinent les deux formes précédentes d'obésité


Remarque :

- La masse adipeuse représente normalement de 10 à 15 % du poids total chez l'homme , de 20 à 25 % chez la femme. On parle d'obésité lorsqu'elle atteint plus de 20 % du poids total chez l'homme, plus de 30 % chez la femme.

 

Les causes :

 

L'obésité est due à un apport énergétique supérieur aux dépenses de l'organisme. Ce pendant, cet excès d'apport alimentaire n'est souvent pas la seule explication, et des facteurs génétiques , métaboliques ou liés à l'environnement sont aussi à concidérer.

- Une alimentation trop riche en calorie : graisse , sucre et sel ;

- Prise alimentaire en dehors des repas : grignotages et collations ;

- Prise alimentaire déclanchées par les contrariétés : stress ,depression, l'ennui ,la solitude , émotions .....

- La compulsion alimentaire : Pulsion incontrôlable vis à vis de la prise alimentaire d’un aliment bien défini (sucré ou salé) qui s’accompagne alors d’une sensation de plaisir.

- Perte du rythme alimentaire : un repas sauté amène à manger encore plus ;

- Régime trop sévère , restrictif instable : possibilité de phénomène du " yoyo " ;

- la mal bouffe : restauration rapide ,pizza ,Mc Donald's ,fast-food ....


- Activité physique insuffisante : un aménagement urbain ( transport en commun ,assensceur...) qui ne favorise pas la marche et l’activité physique.

- La sédentarisation : le travail et les loisirs sédentaires (télévision, jeux vidéo, Internet, etc.) sont devenus la norme ;

- Le facteur génétique : La prédisposition à l’obésité dépend de plus d’un gène (obésité polygénique), les formes d’obésité monogénique (dépendant d’un seul gène) étant rares (environ 5 % des obésités graves) ;

- le facteur hormonal : Certaines maladies peuvent provoquer un gain de poids en rendant inactif. D’autres vont contribuer à la prise de poids en diminuant les dépenses énergétiques, mais elles sont rares : l'hypothyroïdie , la maladie de Cushing (un problème aux glandes surrénales) ou une tumeur de l’hypothalamus ;

- La prise de médicaments : ils peuvent provoquer une prise de poids lorsqu’ils sont pris durant une longue période, notamment certains antidépresseurs, antipsychotiques, corticostéroïdes (par voie orale ou par injection) et bêta-bloquants ;


- L'âge : Au fil des ans, on est moins actif et la masse musculaire tend à décroître, entraînant ainsi un ralentissement du métabolisme. Les besoins en calories diminuent avec l’âge. Si on ne réduit pas son apport alimentaire, on gagne du poids ;

- La précarité et mileux défavorisés : alimentation trops riche en calorie et à bas prix ;

- L' héritage culturel et familial : Les habitudes de vie - préparation et partage des repas .

- La consommation quotidienne d'alcool : peut entraîner un gain de poids en augmentant l’apport calorique et en stimulant la faim (d’où les boissons alcoolisées servies en apéro, pour ouvrir l’appétit) ;

- L'industrie alimentaire : qui offre une multitude d’aliments riches en calories, en gras, en sel et en sucre .Ces aliments sont facilement accessibles, à toute heure du jour et à bas prix ;

- La publicité : À la télévision, la majorité des publicités de produits alimentaires destinés aux enfants font la promotion d’aliments douteux ou carrément malsains. Les études démontrent que les annonces publicitaires influencent grandement les préférences alimentaires des enfants ;

- Le sommeil : de nombreuses études indiquent que bien dormir aide à mieux contrôler le poids.. Le manque de sommeil pourrait inciter à manger davantage pour compenser la baisse d’énergie ressentie par le corps. En outre, il pourrait stimuler la sécrétion d’hormones qui déclenchent l’appétit ;

- L'arrêt du tabac : il peut être compensé par le grignotage .

- Les grossesses : elles sont des situations hormonales qui peuvent favoriser les prises de poids. Ce n'est pas systématique.

- La ménopause :La période de ménopause peut être à l'origine d'une prise de poids.

 

Les conséquences :

 

- Un taux élevé de cholestérol dans le sang.
- Du diabète de type 2.
- Des maladies du coeur (MCV).
- De L’hypertension.
- De l’apnée du sommeil.
- Un syndrome d’hypoventilation liée à l’obésité.
- Une insuffisance respiratoire.
- Des brûlures d’estomac et des reflux gastrique.
- Apparition d’asthme et de bronchite
- Des maladies de la vésicule biliaire
- L’incontinence urinaire à l’effort
- Une altération discale dégénérative
- De l’arthrose des articulations portantes
- La stase veineuse


- Les chirurgies : pour les cas extrèmes.

Sans parler des conséquences néfastes sur le plan social et des perturbations affectives et psychologiques.

 

Prévention et conseils :

 

- Manger avec plaisir

- Manger assis à table

- Manger avec plaisir dans le calme et la convivialité

- Manger lentement, bien mâcher les aliments

- Respecter les rythmes alimentaires, ne pas sauter de repas

- Consommer chaque jour une ration de féculents, de pain, de produit riche en protéines (viandes etc...), et plusieurs rations de fruits et légumes

- Se désaltérer avec de l'eau

- Réduire la consommation d'aliments riches en graisses au profit des fruits et des légumes

- Réduire sa consommation de boisson alcoolisées et sucrées (notamment pendant les repas).

- Ne pas manger devant la télévision

- Ne pas faire de régimes draconiens.

- Ne pas s'interdire ce que l'on aime.

- Ne pas grignoter .

 

- Ne pas arrêter le sport après la scolarité ou le mariage  :D

- Prévoir chaque semaine du temps pour des activités physiques de loisir.

- Se déplacer le plus souvent à pieds.

- Préférer les transports en commun plutôt que la voiture

- Marcher à pas soutenus et réguliers 3/4 h par jour

- Renoncer aux escaliers roulants et aux ascenseurs pour monter les escaliers à pieds

- Réduire les publicités en faveur des aliments gras ,sucrés et salés

- Imposer aux agroalimentaires de réduire au niveau des plats préparés le taux élevé de gras ,sucre et sel

- Augmenter les publicité en faveur des aliments sains (fruits et légumes )

- augmenter les annonces sur la semaine du goût

- Faire de la prévention dans les structures accueillant un public jeune : crèches ,écoles ,collèges et lycées .

- Imposer visuellement dans les fast-food , l'affichage des calories des produits consommables.

 

Link to comment

Juste pour compléter ce sujet et par ailleurs ( n'hésitez surtout pas aussi de votre part à l' enrichir pour le rendre encore plus complet et compréhensible de tous les EM ). C'est très important ,car il relève aussi peut être du vouloir du bien être d'une ou des personnes de notre entourage ;)

 

L' info est la suivante :

 

La plus grosse fabrique de la mal bouffe dans cette planète ou même sur la Lune est la firme Mc Do , alors juste 2 chiffres éloquents :

 

=> Mc Do investie plus de 3 milliards de dollars/an en publicité pour promouvoir l'incitation ou la tentation à consommer leur produit ;

 

=> Et seulement 300 000 dollars/an pour la prévention alimentaire .....

 

Le calcul est vite fait :icon_evil::icon_evil::icon_evil:

Link to comment


  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
  • Nouvelles réponses

    • Julien bonjour. Je ne suis pas un spécialiste de la nutrition sportive. Ce que je sais vient de la pratique du passé. A notre époque l'âge était pris en considération. Le constat était qu'il y avait une transformation du corps entre 25 et trente ans donc prise de poids et de volume musculaire donc. Puis vers 35 40 ans. Et puis il y avait quelques personnes qui restaient secs comme nous disions. Des muscles oui mais secs, alors eux moins de volume. A mon époque il n'existait pratiquement pas de nourriture pour le culturisme comme cela était appelé. Pour ma part je mangeais beaucoup un gros mangeur mais je restais dans un poids moyen 68 kg. Puis vers 40 ans j'ai pris 20 kg. Si jeune je faisais des concours, triathlon, squat, développé debout, développé couché, je ne m'entraînais pas pour être professionnel. Avoir une salle comme certains le cherchaient. Slim par exemple, rue de la Gaité à Montparnasse. Un professionnel aussi à Montparnasse, Yan Larvor. En conclusion. Quel âge avez-vous? Si jeune, alors patience. Entraînement et le temps fera son œuvre. Une chose. Attention aux douleurs à éviter pour durer. Bon courage. Cordialement.  
    • Bonjour je suis en prise de masse je fais actuellement 1m 84 et 65 kilos  voici ma diete pouvez vous me donnez un avis svp le matin  200g de fromage blanc + 50 g de flocons d’avoines  2 œufs et un carreau de chocolat noir 90 pourcents plus un fruit ou deux      le midi: 200g de poulet  100g de pattes pesées crues et des légumes une cuillère à soupe d’huile d’olive  et un fruit ou deux    collation 16 h 2 tranche de pain complet avec 2 tranches de blanc de poulet avec un fruit et un carreau de chocolat noir    le soir repas: Pareil que le midi    collation avant de dormir 200 g de fromage blanc plus un fruit   voila qu’en pensez vous svp
    • Bonjour, J'aimerais avoir ce guide. Merci
    • Effectivement y'en a beaucoup qui font du 4x10-12 en mode facile trop loin de l'échec, et en fait ça fait plusieurs mois qu'ils font juste des séries de chauffe, ils ne savent pas forcer.
    • Bonjour pros de la muscu :Dje suis un débutant , je mesure 1m75 et je pèse 64.2 kg. J'ai 23 ans et je m'entraine au moins 5 jours dans la semaine a la maison depuis 1 mois et demi maintenant. Je suis environ a 20% de gras.Je possède un banc de Développé couché et 2 haltères.j'alterne entre 2 séances ;la première :Développé couché , des pompes dans différentes positions , curl haltères et marteau puis j'essaye de faire des tractions même si je n'arrive toujours pas a en faire 1 propre ...la seconde :fentes haltères, extensions mollets haltères, squat halteres et squat en isométriele soir je fais souvent abdos gainage avec des vidéos sur yt d'environ 8 -10 minutesj'ai testé le soulevé de terre cette aprem et j'aime beaucoup cet exercice même si je dois le faire super mal :lol:Niveau alimentation je mange souvent soit pates 250g soit riz avec légumes types brocolis petit poids haricots carottes avec soit du poison (souvent des sardines en boite) soit du jambon de dinde environ 6 tranches :lol: , parfois du pain . Le soir après avoir mangé je mange 2 fruits et 2 yaourt skyr. Je ne mange pas de petit déjeuner car je me lève tard ou très rarement.Bref j'avoue être un peu perdu car je lis et regarde des dizaine de vidéos ou je trouve que tout le monde se contredit et que je ne vois vraiment aucune différence sur mon physique. Alors loin de moi l'idée de dire que je devrais déjà être musclé en 1 mois et demi mais je me demande si je suis sur la bonne voie.Mon but n'est pas de devenir énorme mais juste suffisamment sec pour voir mes abdos pour la 1er fois de ma vie icon12 et un peu dessiné sans trop se prendre la tete parce que J'ai un corps de lâche depuis petit.Et sachez que je ne serais pas la si j'avais l'intention d'abandonner , je continuerai pendant 5 ans si il le faut , Merci de vos réponses en avance :D
×
×
  • Create New...