Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Jimmy

Diabète : comment le prévenir en séparant le sucre du sel

Recommended Posts

Des chercheurs lillois ont décrypté la façon dont la chirurgie de réduction de la taille de l’estomac joue sur l’absorption de sucre chez les patients diabétiques. Des résultats qui permettront d’ajuster l’alimentation des malades et de développer des nouveaux médicaments.

 

Diabète : comment le prévenir en séparant le sucre du sel

 

Le diabète de type 2 est une maladie qui touche 5% des Français et 300 millions de personnes dans le monde. Le patient souffre d’un taux de sucre (glucose) trop élevé dans le sang. L’âge, le surpoids et l’obésité sont des facteurs de risque important. Et justement, les conséquences de l’alimentation sont cruciales pour améliorer le quotidien des malades. C’est ce qu’une unité constituées de chercheurs de l’Institut national de la santé (Inserm), de l’université de Lille et du CHRU de Lille vient de confirmer.

 

D’après leurs travaux, publiés par la revue Cell Metabolism, des simples mesures diététiques comme la diminution de l’ingestion simultanée de sel et de sucre pourraient contribuer à prévenir le diabète. Les scientifiques sont parvenus à ces conclusions en analysant le mécanisme par lequel la chirurgie de réduction de la taille de l’estomac, appelée bypass gastrique, améliore le diabète de type 2. Un régime adapté aurait le même effet que la chirurgie.

 

Veiller à consommer le sucre et le sel séparément protège du diabète.

 

Plusieurs facteurs en jeu

 

Les chercheurs ont observé chez des porcs miniature, dont l’anatomie est très proche de celle de l’homme, que le sucre ingéré après avoir subi un bypass gastrique n’est plus absorbé que par la partie basse de l’intestin, lorsqu’il entre en contact avec la bile. "Enfin, l’addition de sel au repas a suffi aux chercheurs pour restaurer l’absorption de sucre dans la partie haute de l’intestin, et accroître le taux de sucre chez les animaux opérés", indique l’Inserm.

L’intervention joue aussi sur la perte de poids et sur la diminution de l’appétence pour les aliments sucrés. L’ensemble de ces facteurs permet donc de soulager les patients. Les chercheurs concluent l’étude en soulignant l’intérêt de prévenir ou traiter le diabète en modulant l’absorption intestinale de sucre par des mesures diététiques (en évitant de l’associer au sel), ou à l’aide de médicament en cours de développement, dont les premiers résultats semblent prometteurs.  

Source

Share this post


Link to post

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • À découvrir sur la boutique

  • Nouvelles réponses

    • Perso j’ai commencé à 12 ans et cela ne m’a pas empêché de grandir a 1,83m. 
    • Franchement mec, pour commencer tu devrais manger plus sainement, dormir plus (genre plus de 7h) et ne pas entrainer le meme muscle tous les jours (parce qu'ils doivent se reposer pendant 48h). Pour le programme, t'en a des tonnes sur youtube au poids du corps à la maison, donc informe toi bien et bon entraînement :).
    • Bonsoir,   Tout d'abord, heureux d'avoir découvert ce site,  où je n'arrête pas d'avaler des informations intéressantes, extrêmement bien fait dans le contenu , l'approche. Je félicite tous les acteurs pour leur travail remarquable!   J'ai rejoind la communauté hier et j'ai une question: "Que penser d'un programme de sèche de 14 semaines (débutant/intermédiaire ou confirmé) avec un programme basé sur la force au départ en vue d'un objectif de prise de muscle? Je précise que le nombre de calories quotidiennes est égal à son métabolisme basal sur au moins les 8 premières semaines. L'objectif de départ étant ici de perdre de la masse grasse viscérale tout en travaillant sa force musculaire. Avantages..inconvénients.. Perso, je fais 1m89 pour 79kgs et mon objectif est la prise de masse musculaire, niveau intermédiaire. Merci de votre retour.      
    • Déroulement de la séance: (suivez bien, je vais tenter d'être clair...)   Comme je disais plus tôt, une séance se déroule en circuit, ou giant set. Les bras sont travaillés en superset le lundi. Pareil le vendredi avec Dos et Triceps.   Le reste est travaillé à la suite tout simplement, c'est à dire une série par exercice avant de passer au suivant. Le circuit est répété 5 fois pour 10 à 20 reps par exercice, soit un total de 50 à 100 reps par exercice par séance.   Les temps de repos sont minimaux, max 30 sec entre les exos et 2 minutes entre chaque circuit.   Bon entrainement!        
    • Le programme s'organise en circuit de 5 exercices par séance. C'est orienté semi Full Body, fréquence d'entrainement 3 fois par semaine. (CP signifie chaîne postérieure)   LUNDI: QUADS       Squat haltères, Goblet squat PECS         Dips, Pompes en déficit DOS           Tractions, Rowing haltères   TRICEPS:  Skull crusher haltères CP:            Sdt Roumain haltères, Tirage élastique entre les jambes (ah oui, il recommande l'usage d'élastiques aussi si possible, voir la vidéo pour la démo).   MERCREDI: QUADS        Steps-ups (faut une surface stable en hauteur, sinon vous pouvez faire des fentes) (EPAULES)  Elévations latérales (pré-fatigue si peu de poids dispos, optionnel selon) BICEPS        Curl (incroyable non? Votre choix) EPAULES    Développé haltères (exo principal, debout de préférence) / travail delto antérieur (oiseau ou face pull) ABDOS       Votre choix   VENDREDI:  CP:              SdT Roumain (perso je mettrais bien du Swing à la place) PECS:         Ecartés haltères au sol + pompes (biset)   TRICEPS:   Extension haltères debout (1 ou 2 mains selon) DOS:           Tractions ou Rowing haltères
  • Calculatrice

    Calcul besoins caloriques

×
×
  • Create New...