Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Jimmy

Compléments alimentaires : les risques cancérogènes du chrome

Date de publication

Last Reply

Replies

Views

2
6659

Top Posters


Recommended Posts

Des chercheurs australiens ont montré qu'une partie du chrome contenu dans les compléments alimentaires pouvait se transformer en un élèment cancérogène. 

 

Compléments alimentaires : les risques cancérogènes du chrome

 

« Maintien de la glycémie », « coupe faim », « effet minceur »… Les fabricants de compléments alimentaires riches en chrome n’hésitent pas à vanter les mérites de cet oligoélément essentiel à l’organisme. Mais selon une étude australienne publiée dans Angewandte Chemie, la consommation à long terme de ces produits est loin d’être sans danger.

Plus précisément, les chercheurs de l’université de Sydney ont découvert qu’une partie du chrome III dit trivalent contenu dans les gélules se transforme en une forme toxique, le chrome VI. Cet élèment métallique est reconnu comme cancérogène certain par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). Les cancers associés sont le cancer des poumons, le cancer des cavités nasales, et celui des sinus.

Néanmoins, de nombreux travaux ont montré que le chrome III contenu naturellement dans les aliments ou présent dans les compléments alimentaires agit comme cofacteur de l’insuline et permet de réguler le taux de sucre sanguin. 
L'arrêté du 9 mai 2006 relatif aux nutriments pouvant être employés dans la fabrication des compléments alimentaires autorise l'emploi du chrome III à la dose journalière maximale de 25 microgrammes (µg). Pour couvrir les besoins nutritionnels, les autorités sanitaires françaises recommandent un apport journalier de 40 µg. 


Préoccupations sur le long terme

Pour arriver à cette conclusion inquiétante, les scientifiques australiens ont menée des expériences en laboratoire. Ils ont traité des cellules animales avec des doses de chrome non toxiques puis ils les ont analysé par rayons X.

Grâce à cette méthode d’analyse, les chercheurs ont pu observer l’accumulation de cet oligoélèment dans les cellules mais également noter l’apparition du chrome VI. « Nous avons pu montrer qu’un phénomène d’oxydation du chrome III se déroule dans la cellule. C’est ce processus qui aboutit à la forme cancérogène, explique le Dr Lindsay Wu, responsable des travaux qui précise que c’est la première fois que ceci est observé dans un échantillon biologique.

La chercheuse souligne par ailleurs que les cancers liés à l’exposition au chrome VI ont une période de latence très longue. Les symptômes peuvent en effet apparaître au bout de 20 ans. Leur découverte suscite des interrogations quant à l'utilisation des compléments riches en chrome sur le long terme ou à hautes doses.

Cependant, les scientifiques indiquent que des travaux supplémentaires seront nécessaires pour confirmer leurs résultats. Ils se veulent également rassurants et précisent que ce processus de transformation ne semble pas s’appliquer pour le chrome contenu naturellement dans notre alimentation.

Source

Article traité aussi sur :

santelog.com

leparisien.fr

topsante.com

 

Link to comment


  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
  • Nouvelles réponses

    • PPL 1 jour sur 2. Bonjour à tous. Avant tout je me présente un peu pour poser le contexte. J'ai 50 ans, j'ai commencé la musculation il y a deux mois. Je viens de commencer un programme PPL et je fais une séance un jour sur 2. Les jours de repos je fais une marche rapide de 60/75 minutes et des abdos. Le souci que je rencontre c'est que les séances sont trop longues. 15/20 minutes d'échauffement, 3 séries par exercice auquel il faut rajouter 2 séries d'échauffement, les temps de repos entre les séries et les exercices. Bref ça fait une séance qui dure au moins 2 heures. Donc plusieurs problèmes se posent, je suis fatigué en fin de séance donc les derniers exercices sont compliqués à réaliser et le lendemain je suis fatigué. De plus comme ma séance commence le plus souvent à 18h30 ça me fait dîner tard. J'envisage plusieurs solutions pour pallier ce problème de séances trop longues. Selon vous quel serait la meilleure solution et pourquoi ? A. Garder le même rythme de séances et enlever des exercices pour que la séance soit moins longue. Mais certains muscles seraient donc moins sollicités. B. Garder le même rythme de séances et diviser en 2 les exercices que je fais actuellement et donc au lieu de faire à chaque Ppl les mêmes exercices, je ferai 2 Ppl différents. C. Faire comme en B des exercices différents à chaque Ppl, mais sur un rythme 3 jours de séances suivis d'un jour de repos. D. Toujours comme en B mais sur un rythme PUSH-PULL REPOS LEGS REPOS. E. Toujours comme en B mais sur un rythme PUSH-LEGS REPOS PULL REPOS. F. Une autre solution que vous jugerez plus adaptée. Voilà mon post est un peu long mais c'est intéressant de partager nos expériences et nos avis. D'avance merci pour vos avis sur la question.
    • D'accord, je prends ton conseil en compte ! Merci à toi, je vais tester de me remettre à 2700 calories et puis voir ce qui se passe 😊
    • Salut niimtz !   Si ton médecin te déconseille de prendre de la créatine, je te conseille vivement de l'écouter ! La relation entre la créatine et les reins est complexe.   Dernièrement, j'ai regardé une vidéo qui traitre du sujet, voici le lien : https://youtu.be/ocg4ldzW170 Peut-être que ça pourra t'aider à y voir plus clair 😉
    • N'hésite pas à consommer ta créatine tous les jours, c'est un complément à prendre au quotidien et sur le long terme ! 😁
    • Hello Snorky ! Pour faire simple, la créatine permet d'améliorer la prise de masse musculaire, la force et la récupération. Ce n'est pas un produit dopant, rien de magique ! 😅   En sèche, le principal avantage de la créatine est qu'elle limite la fonte musculaire. Je te conseille donc vivement d'en prendre, aussi bien en PDM qu'en sèche d'ailleurs !
×
×
  • Create New...