Jump to content
nyknix

Le régime cétogène avantages et inconvénients

Date de publication

Last Reply

Replies

Views

23
1977

Top Posters


Recommended Posts

Bien que ce ne soit pas un régime nouveau, le régime cétogène est devenu au cours des derniers mois de plus en plus populaire comme un moyen de stimuler la perte de poids. Le régime cétogène est utilisé depuis de nombreuses années, principalement dans des milieux cliniques comme les hôpitaux, dans le cadre du protocole de traitement des enfants et des adultes souffrant d'épilepsie.

 

Le régime cétogène est extrêmement strict et exige de suivre des recommandations spécifiques d'environ 25 à 35 grammes de glucides nets (total des glucides moins les fibres) par jour, soit l'équivalent d'une pomme. Le reste du régime alimentaire d'une personne cétogène comporte environ 5 % de protéines et... du gras pour les 70 à 80 % de calories restantes.

 

Le but du régime cétogène est de faire basculer notre corps qui utilise les glucides comme carburant vers la combustion des cétones. Lorsque le corps est privé de glucides, les graisses sont décomposées et des cétones sont formées par le foie, puis brûlées à la place du glucose. Les cétones en excès que notre corps produit peuvent être mesurées dans l'urine.

 

Bien qu'il existe des preuves sérieuses à propos du régime cétogène à des fins thérapeutiques, tel que mentionné ci-dessus, l'utilisation du régime cétogène pour les personnes cherchant simplement à optimiser leur régime alimentaire et à perdre du poids est un peu plus controversée. Voici les avantages et les inconvénients :

 

Les avantages du régime cétogène

1. Il réduit les taux d'insuline (et l'inflammation)

L'insuline est une hormone clé qui aide à déplacer le glucose de la circulation sanguine vers les muscles et les tissus. Des taux plus élevés d'insuline circulante ont été associés à une inflammation accrue (une mauvaise chose pour de nombreuses raisons). le régime cétogène peut aider à réduire les taux d'insuline et, par conséquent, à réduire l'inflammation dans le corps.

 

2. Il peut entraîner une perte de poids

Certaines personnes, surtout au début, remarquent souvent une perte de poids. Cela est dû en partie à l'augmentation de la satiété causée par l'apport de graisses (les graisses ralentissent la digestion et favorisent l'équilibre de la glycémie). La perte de poids est aussi dû au fait que les gens réduisent la quantité d'aliments riches en sucre et en glucides. Ces aliments peuvent contribuer à provoquer une rétention d'eau, de sorte que lorsque le poids de l'eau disparaît, les gens se sentent et paraissent plus minces.

 

3. Tu peux manger plus de graisses (normalement des graisses saines)

Les graisses saines sont essentielles à la santé, et la plupart d'entre nous n'en avons vraiment pas suffisamment. L'un des avantages de ce régime est l'augmentation de la consommation de gras, normalement de graisses saines provenant de l'avocat, des noix ou des poisson gras par exemple.

 

4. C'est un excellent moyen de se désintoxiquer du sucre

Etant donné que ce régime permet de consommer seulement 25 à 35 grammes de glucides au total, la plupart des gens devront réduire leur consommation d'aliments vraiment sucrés, ce qui est certainement un plus et je pense que la plupart d'entre nous peuvent en profiter !

 

Les inconvénients du régime cétogène

1. Cela peut être difficile à suivre

Même pour un expert en nutrition, suivre un régime alimentaire qui prévoit 70 à 80 % de matières grasses, 10 % de glucides et 15 % de protéines, n'est pas une chose facile. De plus, chaque repas (la plupart du temps) doit être planifié et calculé. Pour la plupart des gens, ce sera la partie la plus difficile.

 

2. Beaucoup de gens finissent par manger des graisses qui ne sont pas si saines

L'avantage de ce plan est l'augmentation de la consommation de graisses, mais l'inconvénient est que de nombreuses personnes finissent par manger beaucoup de graisses animales (saturées). Bien que les glucides soient hors de l'équation, ce qui rend les graisses potentiellement moins dangereuses, ces types de graisses ne sont pas bénéfiques pour la santé. 

 

3. Il peut ne pas favoriser une perte de poids à long terme importante

Bien qu'il y ait une diminution du poids pour la majorité des gens, il y a des personnes qui ne perdent pas autant de kilos qu'ils le voudraient ou qui n'en perdre pas.

 

4. La consommation de fibres est souvent trop faible

La raison est que de nombreux aliments contenant des fibres contiennent également plus de glucides que ce qui est permis sur ce type de plan.

 

 

Est-ce qu'il y en a parmi vous qui aurait testé ce régime ?

  • Like 1

Share this post


Link to post

Je l'ai testé un été, ça entraîne une fatigue énorme ! Le temps que le corps comprenne que son énergie doit être tirée des lipides... 

puis la reprise du poids par la suite aussi, beh pas top...

Share this post


Link to post
Le 14/11/2017 at 21:20, nyknix a dit :

 

3. Il peut ne pas favoriser une perte de poids à long terme importante

Bien qu'il y ait une diminution du poids pour la majorité des gens, il y a des personnes qui ne perdent pas autant de kilos qu'ils le voudraient ou qui n'en perdre pas.

 

Quel euphémisme ! J'ai déjà eu plusieurs patients qui sont passés d'un surpoids modéré à une réelle obésité après avoir suivi un régime cétogène, perdu 20 kilos en 3 mois, et repris 40 un an plus tard. Il n'y a rien de pire que le régime cétogène pour la stabilité pondérale sur le long terme, à moins de continuer à le suivre pour le restant de ses jours, ce qui est bien sûr quasi impossible.

Edited by lediet

Share this post


Link to post

@lediet ça m'intéresse tout ça. Au niveau de la reprise de poids. Est-ce qu'il y a une explication là dessus ?

Car j'ai une amie qui l'a fait, a perdu puis repris plus de poids.

Share this post


Link to post

Il y a des explications "mécanistes" basées sur les connaissances actuelles, mais pas d'observations scientifiques rigoureuses permettant de les valider. On pense que c'est dû au fait que les métabolismes induits par ce type de régime mimiquent une situation de jeûne, donc de famine, avec une forte baisse du métabolisme de base et un anabolisme orienté vers le stockage immédiat pour reconstituer les stocks amenuisés. Le régime cétogène a aussi tendance à abolir la faim, qui revient dès qu'on repasse à une alimentation normale, donc le sujet habitué à ne plus avoir faim tolère mal le retour de cette sensation désagréable et mange trop.

Share this post


Link to post

La diète  keto doit être adoptée avec le suivi d'un médecin nutritioniste versé dans ce type de régime et qui maîtrise ses paramêtres. Des analyses sanguines doivent etre réalisées pour verifier le cholestérol, les triglycerides et la glycemie. Le keto ne convient pas à tous. Certains tempéraments le tolèrent très bien et le suivent sans difficulté, d'autres non. Il peut etre très bénéfique:

1/ pour se désintoxiquer du sucre.

2/traiter le surpoids, l'obésité morbide et le diabète type 2 ansi que les symptômes de maladies cardio-vasculaires. 

Il faut 2 a 3 semaines pour la ceto-adaptation. Avec sensation de fatigue, lourdeur, symptômes brefs de grippe  (dite cétogène: courbatures,  nez qui coule,migraines ). Puis le metabolisme se convertit a la cétose avec un net gain d'énergie et de vitalité. 

Concernant le ratio macronutriment. La fourchette est assez large. Le ratio ultra strict ( 2% glucides/ 5% de proteines et le reste en lipides) n'est valable que pour les épileptiques graves. Le ratio normatif pour les autres cas est plus souple: 20 a 50g de glucides nets (4 a 10%)/ 21 a 25% de proteines ( 70 a 100g) et de 60 a 75% de lipides. Le ratio normatif peut donc être adopté avec un entrainement muscu si on veille a moduler son ratio glucides/ proteines les jours de séance. (10% G/ 25%P/ 65% L) et ( 5%G/ 20% P/ 75% L) les jours OFF. C'est ce qu'on appelle la diete keto ciblée.

L'autre option c'est la diete keto cyclique:  6 semaines en cetose, 1 a 2 semaines en ratio normal recommandé pour la muscu. Et on recommence. Avantage: ca booste le métabolisme basal, optimise la sensibilité a l'insuline (important pour l'anabolisme). Ca évite la lassitude, la monotonie,le decouragement, l'abadon. 

Quelques idées recues:

 

1/Il n'y a que la diete keto stricte (2%G/ +80% L/ - 20% P)  qui doit être suivie à vie et provoque une reprise de poids a l'arrêt. La keto ciblée ou / cyclique ne cause aucun effet yoyo si on la suit bien.

2/ les dernières etudes remettent en causes la dichotomie mauvaises graisses saturées animales (viandes rouges) et bonnes graisses (beurre, huiles vegetales, poissons. Les etudes jusqu'ici etaient biaisées. Ce sont le sucres qui sont  facteurs d'epidemie de surpoids, obésité et maladies cardio-vasculaires. Pas les soit disantes. mauvaises graisses. Cf les inuits qui ont commencé a contracter ces maladies dès que l'alimentation moderne (pates, pain, cereales, sucres) est entrée dans leur foyer dans les annees 60/ 70. 

Concernant la carence en fibres: un mythe! Car aucun probleme de santé n'est a noter dès lors qu'on respecte un apport de 14g de fibres par jour.  Ce qui est facile a atteindre. ( 1 avocat, 100g de brocolis, de courgettes, et oléagineux)

Les dernieres études demontrent que le keto favorise le bon cholestérol LDL. Protege les cellules, renforce le systeme immunitaire, reduit les risques d'Alzheimer, les symptômes de sclérose en plaque, et certains cancers. Les cétones contrairement aux "hydrates de carbone" sont une source d'energie propre et anti oxidantes. Elles reduisent considerablement le risque de maladies inflammatoires. Avec l'âge le cerveau a du mal a utiliser le glucose. La source de lipide vient palier ce changement metabolique de la vieilles.

Par contre. Il faut en effet veiller aux carences en vitamines ( pas de fruits  a part les baies😕). Une supplementation multivitamine de qualité est indispensable. Attention aussi au sodium pour ceux qui mangent des charcuteries grasses ( ne pas depasser 2500 mg de sodium /jour).

Que retenir? 

1/ la diète keton stricte est d'abord therapeutique. Elle ne doit pas être utilisée pour un objectif de sèche. Préférez une keto ciblée et ou cyclique souple. 

2/ le keto  dans un cadre sportif demande une discipline rigoureuse qui ne convient pas a tous les tempéraments. Les contrôlants, qui planifient tout, avec une tournure d'esprit d'apothicaire aimeront l'Horlogerie de precision du keto. 😂. Les brouillons bohème pas du tout. 😄.

3/ il est pas vraiment  compatible avec la conso de whey, caseine. (Pic d'insuline qui fait quitter la cetose)

4/ ceux qui sont habitués a privilegier les glucides et les proteines pour l'entrainement vivront difficilement la conversion métabolique cétogène. Car il faut abandonner les deux dogmes suivant : glucides + proteines = meilleure source d'énergie et de construction musculaire. En réalité c'est une demie vérité. Le glycogene fournit par les cétones est de meilleure qualité,  plus efficient et produit moins de toxines.  

Dans des conditions physiques normatives (hors surpoids grave et obesité) pas besoin de kéto pour perdre du poids. Une bonne alimentation avec une reduction de glucides, et l'activité physique suffisent amplement.

Enfin, la diète ceto peut etre un mode alimentaire dédélibéré. Un choix de vie, une philosophie, assez proche du régime paleo. Dans ce cas le regime est suivi a vie. Une manière d'abandonner définitivement la nourriture industrielle et de ne plus souscrire a la propagande de l'industrie agro-alimentaire... qui a tout intérêt a nous vendre un ratio 50% de glucides dans les recommandations nutritionnelles.  A chacun de se faire une idée, loin des dogmes et de l'idéologie. 

  • Like 1

Share this post


Link to post

@Mephiskim d'accord avec tout. 

Par contre je trouve pas super la keto cyclique car tu plombes ta céto adaptation. Et si il y a bien un intérêt d'être céto-adapté c'est d'avoir après beaucoup plus d'énergie et de façon stable (du matin au soir) par rapport à une personne qui fonctionne entièrement avec le glucose (car même avec un régime keto le corps utilise un peu de glucose qu'il fabrique lui-même par néoglucogenèse).

 

Pour moi la ceto cyclique c'est faire 1 pas en avant et 2 en arrière. L'intérêt du régime céto, c'est pas la perte de poids, c'est la céto-adaptation ! En faisant des cheats ou recharge on a finalement le cul entre deux chaises.

  • Like 1

Share this post


Link to post

@Jimmy oui. Notre corps est programmé pour fabriquer lui même du glucose. Sur la keto cyclique je suis de ton avis. l'option ceto adaptée constante est meilleure.  Dilemme: tu l'adoptes? Tu la gardes. 😕. Sinon effet rebond  garanti.  Cepedant contrairement a la croyance elle est plus facile a gerer. et meilleure en terme de bénéfice energie. Par contre non. Tu ne sors pas de la cetose en keto ciblée jusqu'a 50 g de G. Disons que t'as une ceto adaptation mitigée un peu batarde qui donne moins de résultats. Juste que keto ciblée et cyclique sont un modus vivendi pour ceux qui n'entendent pas adopter le keto ad vitam aeternam. Et là a part un stress régulier  plus ou moins positif pour le metabolisme, en terme d'utilité/ bénéfices/ difficultés  la question reste posée. Pourquoi faire compliqué? Merci à toi Jimmy. 

  • Like 1

Share this post


Link to post

@Jimmy dans mon cas, je ne suis pas de diete ceto. Même si ca me tente. J'ai cherché,  tatonné un peu et mis en place un regime perso. Je privilégie les viandes et les poissons gras et j'évite les proteines maigres qui sont moins intéressantes en nutriments. Je ne consomme aucun sucre industriel. Sinon un peu de miel. Des fruits en quantité très modérée. Et pas de pain. Jamais de blé ni de riz blanc. Juste avoine, orge et riz complet bio en petite quantité. Très très  peu de patates. Et bcp de legumes verts. Je veuille a un bon ratio oméga 3 et 6. Un bon rapport proteines/ lipides dans un repas. Et évidemment très très  peu de glucides nets . (Notre corps n'etant en conditions normales jamais en carence de glucides, ni de proteines d'ailleurs). Tout le discours notamment sur la recharge proteinique pre post entrainement pour soit disant combler un vide anabolique? Des fadaises pour vendre de la whey. Je mange 2 oeufs sur le plat  le matin et 2 tranche de lard avant l'entraînement. Une coupe 50g de masacarpone/ beurre de Cacahuètes après. Et 2 oeufs durs ou du saumon le soir au coucher si je crains une fringale nocturne. J'etais a 17kg de surpoids,  presque 30% de masse grasse.  Avec ce regime, j'ai perdu 9,5kg en 2 mois avec une reprise de la muscu plutot modérée vue mon âge. (48). 

Share this post


Link to post

@Mephiskim J'ai commencé avec la diète céto-cyclique comme beaucoup pendant quelques semaines / mois et là je suis depuis plusieurs mois une céto pur et dur sans cheat. 

C'est la meilleure chose que j'ai testé en terme d'alimentation, et pourtant j'en ai testé des protocoles, des régimes, etc.

Au niveau de l'énergie c'est SPECTACULAIRE la grande quantité que tu as. 

Plus de coup de barre, je me lève le matin au taquet et quand ça m'arrive de veiller tardivement j'ai toujours la pêche !

Sinon tous mes paramètres se sont améliorer : tension, triglycérides, HDL, testostérone libre...

Et ... qu'est-ce que je me régale ! Au début c'est dur car on ne sait pas quoi manger et il faut tout cuisiner.. mais avec des recherches et des tests, on arrive à manger des plats divins !

  • Like 1

Share this post


Link to post

On a aucun désaccord sur le fond. C'est logique qu'un keto stricte soit meilleur en terme d'energie et vitalité qu 'un ciblé / cyclique. Les véritables obstacles sont nos representation mentales: la culuture "no sucre= no energie" en sport. Et pour bcp sauf maladie, le passage a une keto stricte est comme sauter dans un ravin. 😃. Il faut  etre assez convaincu et aimer cette révolution dietetique. D'autant plus qu'en univers fitness, ca passe pas bien ce regime. " ah! Tu prends pas de glucides, pas de poudre de perlimpimpim whey, t'arriveras a rien" blabla. Et sur la majorité des sites de muscu / supplements prot, c'est même comique. Vue que l'adepte keto ne sera jamais un client potentiel whey &cie on te fais pas la fête ... enfin tu as compris.😄

  • Like 1

Share this post


Link to post

Tu as tout compris :icon_e_smile: 

que ce soit pour les compléments alimentaires ou l'industrie agroalimentaire, tous ont intérêt de te faire consommer un max... money money money....

 

 

Share this post


Link to post

De nombreux éléments apportés. Attention toutefois, ce type d'alimentation doit être réalisé en pleine connaissance et je serai tenté de dire compétence..

 

Je suis coach sportif et nutritionniste et je traite aussi de ces sujets très intéressants sur www.db-coaching.fr

Share this post


Link to post
il y a 50 minutes, db-coaching a dit :

De nombreux éléments apportés. Attention toutefois, ce type d'alimentation doit être réalisé en pleine connaissance et je serai tenté de dire compétence..

 

Je suis coach sportif et nutritionniste et je traite aussi de ces sujets très intéressants sur www.db-coaching.fr

Tout a fait @db-coaching oui. En connaisssance de causes et compétences. L'avis d'un medecin est requis. Et un bon suivi nutritionniste. 😄. Mal géré et mal suivi ce régime peut être plus nefaste que benefique. 

Share this post


Link to post
Il y a 5 heures, Jimmy a dit :

Tu as tout compris :icon_e_smile: 

que ce soit pour les compléments alimentaires ou l'industrie agroalimentaire, tous ont intérêt de te faire consommer un max... money money money....

 

 

Oui. Money money... je ne suis pas contre la whey et les supplements. La whey en appoint ponctuel peut être très pratique et peu cher. A condition de prendre une proteine de lait native bio et pas fromagère avec du lactase, sans lecithine de soja (OGM)et additifs inutiles. La source des matières premières doit etre tracableb et le procédé de fabrication détaillé . Et de préférence  française, Suisse ou allemande. (Pas USA ou UK). Les isolats microfiltrés a froid. Et surtout pas l'arnaque hydrolisat. Pour les complements? les BCAA ne sont réellement intéressants que lorqu'on a atteint une masse musculaire conséquente (plus ya de masse muscu plus l'assimilation de BCAA est importante). Les fibres musculaires  d'un debutant peu musclé n'assimilera pas les 2500mg de leucine d'une BCAA 4.1.1. Ca sert a rien. Les BCAA de l'alimentation naturelle suffisent amplement. Ainsi que ceux d'une whey a haute valeur biologique qui n' a pas besoin d'etre enrichie si elle est bien fabriquée. Quand a la créatine. C'est idem. Celle contenue dans l'alimentation naturelle suffit. Elle n'est vraiment intéressante en complément que pour les pratiquants avancé. Même à la différence des BCAA, la creatine procure un benefice santé  ( anti-cancer). J' ai osé dire sur site de musculation/ nutrition que je ne citerais pas qu'il valait mieux investir le budget annuel  ( faramineux) en suppléments dans des séance de massage/ sauna/ hammam en salon de remise en forme. Ca au moins c'est efficace pour favoriser la recup/ anti-catabolisme. No comment sur les réactions! Lol. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Le 20/03/2018 at 11:36, Mephiskim a dit :

Car il faut abandonner les deux dogmes suivant : glucides + proteines = meilleure source d'énergie et de construction musculaire. En réalité c'est une demie vérité. Le glycogene fournit par les cétones est de meilleure qualité,  plus efficient et produit moins de toxines.  

 

À quels types de toxines fais-tu référence ?

Du glycogène à partir des corps cétoniques ? Comment est-ce possible, puisqu'on est (métaboliquement) en situation de jeûne ?

 

Juste pour remarque, le rapport AGPI/AGS de la diète traditionnelle des Inuits est très élevé, donc ce n'est peut-être pas le meilleur exemple pour dédouaner les AGS.

Edited by lediet

Share this post


Link to post

Le regime keto , créé dans les années 1920 pour les epileptiques resistants aux traitements dispose d'un vaste panel d'etudes scientifiques et facile d'accès.  L'exemple des inuits n'est pertinant que pour mettre en evidence le lien entre les maladies cardio-vasculaires, le diabètes, l'obesité et l'alimentation occidentale moderne très riche en glucides. J'aurais pu prendre pour exemple le japon,   les peuples des forets d'Amazonie ou encore, les amerindiens. L'objet n'est pas de vanter la diète cétogène. Passer de la religion du sucre a celle du gras? Certes non. Encore une fois:  quitter un dogme pour en adopter un autre, ne jurer que par ceci ou cela sont de mauvaises attitudes. Tout l'intérêt des études sur le keto consiste en l'incidence de l'alimentation "moderne" (glucides, cereales transformés) sur la santé. Il n'est nullement question de faire de tel ou tel régime alimentaire la panacée universelle de la santé ou le regime miracle du bien être. La diete keto reste un régime privatif donc avec ses avantages et inconvénients. Ce qui est à retenir globalement de ce que nous enseigne le keto (cela seul suffit) c'est qu'une alimentation riche en gras et nettement modérée en glucides est meilleure pour la santé, plus vitalisante. Etude faite aussi les personnes âgées auxquelles un regime lipidique sied mieux que tout autre. Voilà de quoi tirer quelques orientations de base et lignes directrices pour nos choix nutritionnels. 

Share this post


Link to post

Merci pour ta réponse, mais dommage que tu ne répondes pas à mes questions.

Ce qui me gêne un peu dans ton discours (pas ton dernier message, plutôt les précédents), c'est que tu mélanges des affirmations tout à fait respectables avec des allégations beaucoup plus douteuses. Les gens qui te lisent sont séduits par tes propos raisonnables, ils te rangent alors dans la catégorie des « sources fiables » et sont moins enclins à s'interroger sur les détails qui sont faux, les prenant pour argent comptant. Et c'est comme ça que naissent les légendes nutritionnelles, qui sont ensuite répétées de proche en proche et deviennent très difficiles à éradiquer.

C'est bien dommage parce que c'est exactement ça qui participe à la cacophonie ambiante autour de la nutrition, qui bombarde les gens d'infos contradictoires, si bien qu'on est arrivé à un stade ou il n'y a plus véritablement (aux yeux des gens) de « vrai» ou de « faux », mais simplement des croyances que l'on devrait toutes respecter dans leur diversité, comme s'il s'agissait d'opinions philosophiques. Quant à la science, elle passe à la trappe.

 

Encore une fois, l'exemple du Japon n'est pas le plus approprié pour illustrer ton propos, mais il est intéressant pour illustrer le mien, car la diète japonaise est très glucidique, et de surcroît implique du riz gluant à l'IG particulièrement élevé, à en croire les travaux sur l'IG, et même pratiquement comparable à du glucose pur à en croire les forums de discussion :) Si on suit la même logique, on devrait alors conclure que les Japonais qui s'envoient du glucose pur au quotidien, sont en très bonne santé et qu'on devrait faire de même. On voit bien là les limites de la vulgarisation d'une recherche encore balbutiante, dont les études « suggèrent que » mais que sur internet on transforme systématiquement en études qui « prouvent que », avec force raccourcis, exagérations, déformations et extrapolations. Le régime cétogène n'y échappe malheureusement pas.

Share this post


Link to post

@lediet entierement d'accord avec la vulgarisation a laquelle n'echappe pas la diète ceto. Et si l'exemple du japon reste valable: bcp de riz et de nouilles certes mais bcp de gras aussi. Et enfin sortir un exemple du cadre general parce qu'll ne repond pas a des points de detail est un tantinet tatillon. 😂. Je ne suis ni nutritioniste ni medecin ni scientifique. Je me base de memoire sur les travaux des docteurs Alexandra Dalu, Alix Le fief   Delcourt, Gary Taubes, Tobias DK, Keene DL. et de quelques autres. Tu me pardonnera de ne pas avoir assez de memoire pour etre capable de citer ces auteurs en mode universitaire "titre, Page" et de n'avoir ni le temps ni le courage d'aller chercher tout ca dans mes bouquins. Bcp de choses contradictoires sur le keto. Voilà pourquoi je suis reticent et ne l'adopte pas. Meme si en dernier lieu la meilleure façon de se faire un avis, c'est de la pratiquer et de rester ceto adapté assez longtemps pour expérimenter les avantages et les inconvénients sur son corps et sa santé.😄. Lire des etudes c'est bien. Mais c'est un peu comme deviser sur une prescription de medocs sans prendre le traitement. Enfin, je n'ai aucune prétention  a la séduction argumentaire. Je partage de manière très synthétique et générale le fruit de mes lectures sur le sujet (pas glanées with Google. Et je reconnais volontier que mes generalités  peuvent etre source de confusion et induire en erreur. Je ne repond pas a ta question. parce que l'utilisation du jargon scientifique et la description des mecanismes complexes de la ceto est un labeur. Faut du temps.je ne passe que quelques minutes sur un forum.

Si tu maîtrise mieux que moi la complexité des principes nutrition, mets de l'eau au moulin, corrige moi, arguments étayés par des sources scientifiques, afin de ne pas verser dans l'allégation non plus. Merci a toi pour  cet échange. 

Share this post


Link to post

Je ne te demande évidemment pas de citer toutes tes sources, je voulais simplement rappeler qu'on peut assez facilement faire dire un peu tout ce qu'on veut aux ''etudes scientifiques'', suite à ta remarque sur les personnes âgées. Il ne s'agit pas pour moi de dire que c'est faux, mais plutôt de remettre un peu plus de prudence et d'incertitude dans tes affirmations qui sont quand même parfois très péremptoires sur un sujet pourtant encore largement méconnu des chercheurs eux mêmes. 

 

Pour revenir au glycogène, il ne peut pas se former à partir de cetones puisque le glycogène se forme en situation d'anabolisme, alors que les corps cetoniques sont typiques du catabolisme. Quand on suit un régime cetogene strict, le corps ne fabrique pas de glycogène ou très peu. Les corps cetoniques ne sont pas stockés mais directement utilisés au niveau des tissus consommateurs sous forme d'acetylCoA. 

Si tu veux des sources scientifiques à ce sujet, je te renvoie à n'importe quel site de fac de médecine (celui de la fac de Jussieu est très bien), car ce sont des connaissances de base de biochimie. Je ne dis évidemment pas ça pour te rabaisser mais pour t'appeler à la prudence quand tu affirmes avec beaucoup d'aplomb des erreurs que les gens vont ensuite répéter parce que tu as l'air sûr de toi donc ça doit être vrai (je sais bien que c'est leur faute plus que la tienne, mais nous avons tous un rôle à jouer dans la lutte contre les erreurs involontaires, ou la désinformation volontaire - qui ne te concerne pas bien sûr). Évidemment tout le monde ne peut pas s'offrir le luxe d'étudier la biochimie métabolique pendant plusieurs mois avant de lire des études sur le métabolisme humain, mais il est pourtant indéniable que c'est un pré-requis quasi indispensable, sans quoi on  comprend tout de travers et on fait rapidement fausse route. J'ai moi-même fait deux ans de biochimie intensive dans le cadre de mes études diététiques, et il y a encore pas mal de notions évoquées dans certaines études pointues qui m'échappent totalement, alors j'imagine ce que ça donnerait pour quelqu'un n'ayant pas ce bagage minimum.

 

Pour le glucose, je ne vois pas à quel stade de la glycolyse des toxines seraient produites,  sans compter qu'il faudrait déjà définir ce qu'on entend par toxines, un terme très courant en naturopathie mais qui ne veut rien dire de précis (en médecine il a un sens beaucoup plus concret).

Share this post


Link to post

Bonsoir je suis nouvelle 

J'ai commencée cette diète mardi dernier ,et ce matin j'ai tricher ,déjeuner au resto avec mon homme ,après avoir payer ma facture ,j'ai eu la diharée ,et 1 hr après encore la diharée  et du gras qui flottait dsl pour toute la description 🙃,je me sent super bien avec cette diète ,et je veux me permettre une x semaine ,car je fais souvent yoyo avec diète ,et je veux faire de cette diète une habitude de vie ,car je n'ai plus de vésicule biliaire ,et mon foi est gras ,et juste en quelques jours j'ai moins d'inflammation ,douleur circulatoire et tendinite .Est ce que à chaque fois où je vais tricher une fois semaine ,je vais avoir la diharée ?

Bonne soirée 😀

 

  • Like 1

Share this post


Link to post

Salut @Candy ! Et bienvenue !

 

C'est pas bien de tricher ^_^  ;) 

 

Il n'y avait rien de cétogène dans le restaurant ou tu as triché volontairement ?

 

 Est-ce que tu sais que quand tu "triches" tu remets à zéro ta "céto-adaptation".... 

 

Pour les selles qui flottent je ne pense pas que cela soit du gras sinon c'est pas bon signe. (http://www.docteurclic.com/maladie/steatorrhee.aspx)

Share this post


Link to post

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Partenaire

    foodspring-art-haut

  • Nouvelles réponses

    • 1/ Pour faire grossir le popotin, il faut travailler en hypertrophie. Donc faire une séance spécifique dans cette optique en mode bodybuilding.    2/ Je te conseil d'enlevé une voir deux de tes séance CAF pour te concentrer sur un entraînement destiné à faire grossir tonn popotin.   3/ Les exos, les classiques hein, Squat / Fente / soulevé de terre jambes tendus / Hip thrust / Presse à cuisse / Good morning  / ...    4 / Nutrition, faudra manger un TOUT PETIT PEU plus pour pouvoir faire de la viande. Si tu as assez de lipides et de protéine alors augmente les glucides. Uniquement si tu as assez de Lipides et de protéine hein.   Bonne chance    
    • Salut. Si tes 3 cours par semaine travail tes fessiers, ça va être dur de rajouter 2 séances supplémentaires
    • Bonjour à toutes et à tous,   Pour me présenter rapidement, je suis une jeune femme de 28 ans. Je fais du sport en salle 3 fois par semaine de manière régulière. Je fais uniquement des cours : Abdos-Fessiers, Body Pump principalement, etc. Cet entraînement est simple mais m'a permis d'affiner et de réellement tonifier ma silhouette. Je fais aussi attention à ce que je mange, et je prends des protéines en poudre en compléments.   Mais je souhaite partir sur un travail plus musculaire désormais, notamment pour travailler mon popotin... Tout le reste me va, je suis tonifiée d'à peu près partout, mais j'aimerais arrondir et faire grossir mon popotin. (oui je sais, c'est la "mode" selon certains...) Et je sais qu'il faut charger... J'ai donc acheté une barre et des poids pour 30kg max. pour l'instant (je charge 15kg au Body Pump)   Comment adapter mon programme actuel  : 3 cours à la salle qui me font un bien fou, physique et moral (je ne fais pas de cardio) avec un nouveau programme musculaire pour prendre de la masse au niveau des fessiers (sans trop prendre des cuisses si possible...) ? 2 fois par semaines ? Quels exercices ? Quelle nutrition ?   Un grand merci d'avance :)   M.
    • ok j'ai du mal lire le rapport ^^ essaie peut étre aussi de diminuer le sel si ce n'est deja fait .il est possible que ce soit de l'eau aussi et le sel engendre la retention d'eau . mais peu importe si tu es a 14% et tu perds de la MG en maintenant ton muscle ....les abdos ne devraient pas tarder à se montrer IMO
    • Moi je voyais plutôt le % de masse grasse dans les 14, qui ne me donnent pas une sangle abdominale athlétique... lol. Même si le taux n'est pas énorme,  je n'ai pas un seul abdo visible! 😯
  • Publicité


  • Calcul besoins caloriques

×
×
  • Create New...