Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Jimmy

Force musculaire chez les enfants : lien avec la vitamine D

Date de publication

Last Reply

Replies

Views

1
864

Top Posters


Recommended Posts

Une étude britannique sur des femmes enceintes a suivi leurs bébés durant la petite enfance et a trouvé que les enfants étaient susceptibles d'avoir des muscles plus forts si leurs mères avaient des niveaux plus élevés de vitamine D pendant la grossesse.

L'étude, du Medical Research Council Lifecourse Epidemiology Unit (MRC LEU) à l'Université de Southampton, a été publiée dans le Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism.

Bien que des études antérieures ont lié la force musculaire réduite chez les enfants et les adultes à de faibles niveaux de vitamine D dans leur corps, on ne connaissait les liens et effets qu'il y avait avant la naissance.

Parmi les éléments nutritifs dont notre corps a besoin pour la santé, la vitamine D est unique. Bien que nous l'obtenons à partir d'aliments comme le poisson, le fromage, le foie de bœuf, les œufs et les céréales enrichies, notre principale source est notre corps qui le fabrique à partir de la lumière du soleil.

La vitamine D aide aussi à absorber et métaboliser le calcium et le phosphore, permettant d'avoir des os en bonne santé et de réguler le système immunitaire. Il a également été suggéré qu'elle aide le cerveau à bien fonctionner à un âge avencé, et réduit le risque de nombreuses maladies telles que l'asthme, la polyarthrite rhumatoïde, et le cancer .

En 2011, un rapport du National Center for Health Statistics aux États-Unis a révélé qu'une insuffisance en vitamine D affecte un tiers des Américains .

Les chercheurs à l'origine de cette nouvelle étude disent que de faibles niveaux de vitamine D sont également assez commun chez les jeunes femmes au Royaume-Uni, et tandis que les femmes enceintes sont invitées à compléter leur alimentation avec un 10 pg supplémentaire par jour, peu font.

Source : Muscle strength in children linked to vitamin D levels in pregnancy

Share this post


Link to post

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Partenaire

    foodspring-art-haut

  • Nouvelles réponses

    • Salut, La créatine c'est bien quand tu as plusieurs mois ou années d'entrainement. Si tu débutes,  tu vas progresser assez facilement. Commence à mettre en place les bons réflexes alimentaire,  sans trop te prendre la tête pour l'instant. Essaye donc de faire un bon p'tit déj, le repas du midi et du soir, et 2 petites collations (même légère) en milieu de matinée et d'après-midi. A partir du moment où tu vas stagner, là tu peux prendre de la créatine. Si tu commences tout de suite, tu n'en tirera pas les meilleurs bénéfices et tu y laisseras de l'argent, en ayant les mêmes résultats que sans. Sinon pour répondre à ta question principale, le mieux c'est: - creatine repartit en petite dose pendant les repas de la journée, ou alors juste après si tu n'as pas le choix. Ça ne sert à rien et cest déconseillé de la prendre avant. - les BCAA c'est autour de l'entraînement. - les carbs c'est pendant ou juste après (sauf si tu manges 30min après,  autant les prendre pendant l'entraînement)
    • Bonjour, je débute l'entrainement et je me demandais que serait-il le mieux pour moi, pour m'aider à performer sur le long terme et à mieux récupérer. Je sais que l'alimentaion y fait pour beaucoup, j'y vais selon mon budget mais c'est du 6 repas par jour, déjeuner, collation ver 10h diner et collation vers 15h ensuite souper. Bref pour faire ca simple selon vous le mieux serait ?   BCAA pendant le training avec panta carbs et créatine en post-workout   bcaa pendant, panta carbs seul après   ou bien    Créatine avant ET après avec du carbs ?   Mon but rechercher : un peu de prise de masse, principalement de la force physique et endurance.    Merci de vos conseils.
    • Bonjour à tous et merci beaucoup pour vos réponses ou votre lecture    Étudiant en master STAPS APAS, j'ai quelques "notions" en terme de préparation physique , comme dit dans le titre ma question porte sur la prévention des ishio jambiers , je vous explique le contexte :    Jouant dans un club de football au niveau R1 ( anciennement Division Honneur ) il m'a été demandé par le coach si il serait possible de mettre en place un programme d'exercice de prévention renforcement poids de corps , pour les ishio jambiers, de par mes recherches et mes diverses documentations les exercices et programme ne manque pas cependant une question me semble importante concernant la programmation : ayant match le dimanche ou samedi soir , suivi de 3 entraînement ( mardi, mercredi, vendredi ) il me semble préjudiciable de mettre cette atelier le mercredi en début de séance , c'est la ma question : qu'en pensez vous ? Plutôt la mettre le vendredi, ou mardi ou laisser mercredi , en début, milieu de séance ? ( Je précise bien que ce bien des exercices de renforcement à Visé préventive et poids de corps ( pas de grosse charge de travail en vue sur les ishio )  voilà voilà
    • Bonjour Matteo. La France est le paradis du pain.  Dans d'autres pays du monde, en Afrique notamment, le petit dèj est souvent à base de bouillie à peine sucrée de farines complètes: maïs (les grains sont grillés avant mouture: dé-li-cieux !), sorgho, mil ou soja, que l'on peut éventuellement mélanger, parfumer ou pas, à la citronnelle ou au chocolat en poudre. Ultra facile et rapide à préparer, elle se conserve quelques jours au réfrigérateur, et permet de varier ce premier et essentiel repas de la journée qui sera équilibré si on ajoute un fruit frais et une poignée d'amandes ou noisettes.  Je profite d'être ici pour demander si personne parmi vous en IDF ne pourrait me céder/vendre de bidons vissables ou pots vides pour justement conserver mes farines béninoises, ici ..et sur-place   Je vous remercie
  • Publicité


  • Calcul besoins caloriques

×
×
  • Create New...