Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Jimmy

Étude physiologique sur la préparation d'un bodybuilder

Recommended Posts

L'université d'État de Fitchburg dans le Massachusetts (USA) a mené une étude intéressante sur le suivi 6 mois avant une compétition de certains paramètres physiologiques chez un bodybuilder naturel.
Étude publiée dans International journal of sports physiology and performance le 5 septembre 2013

Résume de l'étude
Le culturisme (bodybuilding) est un sport dans lequel les concurrents sont jugés sur l'apparence musculaire. 
Cette étude de cas a suivi un bodybuilder masculin sans drogue (âge 26-27 ans) pendant 6 mois avant et 6 mois après une compétition. 

But de l'étude
Le but de cette étude était de fournir le profil physiologique le plus complet sur la préparation et la récupération des concours de culturisme. 

Méthodes
Les paramètres cardiovasculaires, la composition corporelle, la force, la capacité aérobie, la puissance, l'humeur, la dépense énergétique au repos, et des paramètres sanguins hormonaux et d'autres ont été évalués. 

Résultats

 

  • La fréquence cardiaque a diminué de 53 à 27 battements / minute pendant la préparation et à augmentée à 46 battements / min 1 mois après la compétition.
  • La pression artérielle brachiale est passée de 132/69-104/56 mmHg pendant la préparation et est retourné à 116/64 mmHg à 6 mois après la compétition.
  • Le pourcentage de graisse corporelle a diminué de 14,8% à 4,5% durant la préparation et retourné à 14,6% pendant la récupération.
  • La force a diminué durant la préparation et n'a pas récupéré complètement après 6 mois de récupération.
  • La testostérone a diminué de 9,22 à 2,27 ng / mL pendant la préparation et est revenue au niveau de référence, 9,91 ng / mL, après la compétition.
  • La perturbation totale de l'humeur a augmenté de 6 à 43 unités lors de la préparation et est redescendue à 4 unités 6 mois après la compétition.

Conclusions: Cette étude de cas fournit une documentation approfondie des changements physiologiques qui sont survenus pendant la compétition de culturisme naturel et au cours de la récupération.

Source : Natural bodybuilding competition preparation and recovery: a 12-month case study.
Exercise and Sports Science Dept, Fitchburg State University, Fitchburg, Massachusetts (USA)

Share this post


Link to post

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • À découvrir sur la boutique

  • Nouvelles réponses

    • En fait, je fais une seule série pour chaque exercice, et je m'entraîne avec chrono; 20 sec d'exercice et 15 sec de repos.  
    • Salut, Abdos : 15 exercices... ca veut dire quoi ? 15 exercices de combien de séries et de combien de répétitions ?
    • Bonjour,  J'ai des doutes sur mon programme de street workout, j'aimerais que vous partagiez vos avis et expériences avec moi Je m'entraine 3 fois par semaine, séance full body 45 minutes : Abdos : 15 excercices Haut du corps : (pull up / dip / bodyrow / push up) 3 séries Bas du corps : (squat / fente / pont /talons) 3 séries Est ce que c'est trop ou assez ? Merci d'avance  
    • Bah, la question des reps, ben toutes en fait.  Pour faire simple reste entre 6 et 10 reps pour le moment et plus tard tu pourras expérimenter des cycles de force ou de gros volume. 
    • Quand je retournerai a mon appartement après mes congés, j'essayerai de me mettre sérieusement a une prise de masse avec 4 repas par jour, pas plus pour des questions pratique. Je te tiendrai informé de mon évolution s'il y en a ^^. Après, le faite de faire de la muscu en période de prise de masse fait que tu brûle + de calories, donc est ce pour ça que tu ne prends pas trop ? Deuxième question, pour prendre du volume musculaire et se tailler un peu, il vaut mieux moins de rèp mais avec grosse charge, ou + de rèp avec faible charge ? merci
  • Calculatrice

    Calcul besoins caloriques

×
×
  • Create New...