Jump to content
codjo5

Les modulateurs sélectifs des récepteurs aux androgènes (SARM)

Recommended Posts

Beaucoup sont ces personnes aujourd'hui qui souffrent de certaines maladies liées à leurs organes sexuels  telles que l'hypogonadisme qui se traduit par une fatigue permanente et une stérilité ou une absence de règles avec une baisse des hormones sexuelles dans le sang . Ces personnes souffrantes  de ce mal , ne cessent de se poser la question de savoir quel traitement vont ils adopter pour être guérir de ce mal .

Laisser moi vous dire que plusieurs options de traitement sont disponibles à savoir les activités physiques et les modifications du mode vie qui sont très importantes pour l'hypogonadisme tardif . Mais en plus de tout cela , nous avons aussi le traitement de remplacement de la testostérone qui est le traitement le plus approprié . Le remplacement de la testostérone est efficace contre les symptômes de l'hypogonadisme , mais il est probable qu'il affecte négativement la production de testostérone endogène et les paramètres de fertilité .

Les stéroïdes anabolisants tels que la nandrolone ont également été revisités récemment et sont considérés comme une alternative possible au remplacement de la testostérone, car les stéroïdes anabolisants ont un effet souhaitable sur la sélectivité musculaire . Les modulateurs sélectifs des récepteurs aux androgènes (SARM) sont censés avoir le même type d’effets que les médicaments androgènes comme les stéroïdes anabolisants, mais leur action est beaucoup plus sélective. Enfin, les SARM sont considérés comme une nouvelle option pour le traitement de remplacement de la testostérone. 

La sélectivité des SARM est plus souhaitable que celle des stéroïdes anabolisants, dont l'activité androgénique est largement insuffisante dans les glandes prostatiques ou sébacées, ce qui rend ces composés intéressants pour la future pharmacie. Cependant, comme c'est souvent le cas avec de nouvelles substances, des recherches plus poussées sont nécessaires avant qu'une application plus répandue puisse avoir lieu.

Source: 
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29886559

On peut seulement se demander lequel de ces choix serait le premier à être considéré en premier lieu comme une alternative au traitement de remplacement de la testostérone.

 

Share this post


Link to post

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • À découvrir sur la boutique

  • Nouvelles réponses

    • Bonjour à toute la communauté,   Tout d'abord merci pour la disponibilité et les réponses que m'apporteront les personnes éclairées au sujet de mon activité physique. Commençons par le contexte : Je suis depuis longtemps habitué aux séances plutôt longue et à assez fortes intensité, et ceci par le fait que je pratiquais l'aviron à haut niveau en équipe FR. J'avais un programme d'entraînement ainsi qu'une nutrition assez cadrée dont je n'avais enfin de compte pas à me préoccuper. Aujourd'hui, j'ai bien sûr quelque peu réduit la fréquence à cause du travail et j'ai surtout modifié mon activité. L'aviron est devenu un sport de week end pour le plaisir et je m'entraîne désormais 5 jours par semaine, du lundi au vendredi, le matin à 6h30 en faisant 1H de running endurance (12/13km) pour éviter de forcer, suivi d'une séance de 30 à 40 minutes de Crossfit en full body (réductible à 25/30 minutes si l'on ne compte pas échauffement et étirement). Mon travail étant assez prenant, je suis limité aux trois repas conventionnels de la journée : petit-déjeuner, déjeuner et dîner. J'ai donc intégré un complément de protéine à ma consommation journalière, soit une dose de whey isolat après chaque entraînement. Toutefois, j'ai le sentiment que je ne récupère pas totalement et qu'il un chaînon à mon quotidien pour pouvoir maximiser ma récupération, ma diét ainsi que ma prise musculaire. Pensez-vous qu'il m'est possible d'ajouter un complément à l'isolat que je consomme déjà ? Si oui, lequel ?   Encore merci d'avoir pris de le temps de prendre connaissance de mes interrogations et au plaisir de vous lire très prochainement.   Antoine CHV.
    • Bonjour et désolé pour le retard de ma réponse :( Je vais des que possible poster ma routine dans un carnet d' entrainement sur le forum. Merci beaucoup pour l'aide encore une fois.
    • Bonjour,   j'aimerais savoir si vous pouviez me donner des conseils sur le programme musculation maison que je viens de faire (après lecture et vidéos). https://zupimages.net/up/20/21/6v7g.jpg   Qu'en pensez-vous? Et combien de séances min/max à faire sur la semaine ?   Merci.     
    • Salut @Helmo53 Sachant que tu n'as pas d'appareils de musculation à ta disposition, oriente-toi vers des exercices au poids du corps.  Si tu ne connais pas, la méthode lafay est vraiment pas mal pour un débutant et pour te muscler de façon harmonieuse !   
    • Bonjour,   Je pratique de la musculation et du judo. Depuis peu (7 semaines), je pratique le jeûn intermittent (18:6) et j'ai perdu du muscle. Ma question est la suivante: Prendre la WHEY le matin après ma séance de musculation annule mon jeûn?   Je vous remercie de votre réponse. Cordialement.
  • Calculatrice

    Calcul besoins caloriques

×
×
  • Create New...